Accueil Cabriolet Essai Mercedes SLK 55 AMG: l’air de rien (1/3)

Essai Mercedes SLK 55 AMG: l’air de rien (1/3)

872
3
PARTAGER

Méfiez-vous de l’eau qui dort! Car sous une robe (presque) normale, cette SLK revue par AMG cache un tempérament volcanique. Un tuning sobre, réalisé par un atelier sérieux. Loin du style « salon PTS »…

La ligne

Autant le dire d’emblée, je suis un fan du SLK R171 (qui a été restylé en 2007.) D’ailleurs, à sa sortie, en 2003, j’avais failli acheter un SLK 200K (hélas, mon banquier n’était pas d’accord.)

SLK signifie « Sportlich Leicht Kurz » (Sportif Léger [châssis] Court.) Le terme « sportif » est un peu usurpée vu que les SLK visent davantage les beaux quartiers que les « journées circuits ».

C’est un hommage esthétique à la 190 SL, non pas dans la forme, mais dans le fond.

La SLK (ci-dessus, la version non-restylée) a des airs de « mini-SLR décapsulée »:

L’ancêtre de la SLK, c’est la 190 SL:

Et de même que la SLK est une mini-SLR décapsulée, la 190 SL était une 300 SL « papillon » décapsulée. Mercedes a donc rendu hommage au concept, au lieu par exemple, d’adapter plus ou moins maladroitement des éléments de 190 SL.

Version AMG:

La SLK 55 AMG est donc une version revue et corrigée par le préparateur officiel de Mercedes (qui l’a racheté à la fin des années 90.)

Mis à part à l’arrière, il n’y a aucun logo distinctif sur la carrosserie.

Les aficionados se livreront donc au jeu des 7 différences: kit carrosserie, jantes de 18 pouces, disques de frein de 345mm de diamètre (avec logo « AMG » sur les étriers), extracteurs intégrant 4 sorties d’échappements (possédant des logos « AMG »), projecteur bi-xénons, etc.

La firme AMG a toujours privilégié l’efficacité au spectaculaire. Le kit carrosserie virilise la ligne. Certains se plaindront sans doute que ce n’est pas assez et qu’ils veulent que le monde entier sache qu’ils ont une voiture à 83 200€!

Sur cette voiture, le parc presse a tenu à coller des autocollants « Dunlop » sur les bas de caisse. Sachant que les pneus sont LE talon d’Achille de cette voiture (on y reviendra), je ne vous pas trop l’intérêt. A moins que ce soit: « Oui, j’ai monté des Dunlop sur ma voiture! Et je n’en ai pas honte! » Personnellement, vu leurs « performances », j’aurais plutôt meulé la marque sur les gommes!

Essai Mercedes SLK 55 AMG Ext 001.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 002.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 003.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 004.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 005.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 006.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 007.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 008.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 009.jpgEssai Mercedes SLK 55 AMG Ext 010.jpg

A lire également:
Essai Mercedes SLK 55 AMG: exclusif (2/3)
Essai Mercedes SLK 55 AMG: VROOOOOOAR (3/3)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz