Accueil F1 Accident de Massa: Les précédents en F1

Accident de Massa: Les précédents en F1

191
9
PARTAGER

Percuté au casque par un ressort tombé de la Brawn GP de Rubens Barrichello, Felipe Massa a été victime d’un accident très rare en F1. Pourtant, si l’on se plonge dans les archives de la formule reine, on constate que ce type d’incident n’est pas une première avec des conséquences plus ou moins graves pour les pilotes concernés.

En ce dimanche 19 juin 1960, l’ambiance est lourde sur le circuit de Spa-Francorchamps, théâtre du Grand Prix de Belgique. La veille, Stirling Moss et Mike Taylor se sont grièvement blessés aux essais dans deux accidents distincts. Si le premier cité pourra reprendre le volant après une longue convalescence, Taylor sera contraint de mettre un terme à sa carrière. Mais ce que les spectateurs ne savent pas encore lorsque la grille de départ se met en place, c’est qu’ils vont vivre l’un des Grand Prix les plus noirs de l’histoire de la Formule 1. Au vingtième tour, alors qu’il bataille ferme contre Willy Mairesse au volant de sa Cooper, Chris Bristow sort de la piste dans le virage de Malmedy et se tue. Cinq tours plus tard, le destin frappe une quatrième fois en un week-end lorsque Alan Stacey est percuté par un oiseau au niveau du visage. L’infortuné pilote, qui avait la particularité d’être unijambiste, est tué sur le coup. A l’époque, les casques intégraux n’existaient pas et il est probable qu’il aurait eu la vie sauve s’il avait été équipé de ce dispositif de sécurité. On retrouvera plus tard dans un champ le casque de Stacey maculé de sang et de plumes.

Autre cas similaire mais au résultat un peu moins tragique, l’accident d’Helmut Marko lors du Grand Prix de France à Charade en 1972. Conduisant une BRM, le pilote Autrichien reçoit en plein visage une pierre projetée par une voiture devant lui. La visière de son casque aura réduit les dommages mais celui qui s’occupe aujourd’hui du programme de détection de jeunes pilotes mis en place par Red Bull perdra un oeil et stoppera sa carrière en F1 à la suite de cette blessure.

Pour ce qui est de la période moderne, on a évidemment en mémoire l’accident tragique d’Ayrton Senna le 1er mai 1994 à Imola dont la mort a été causée par un bras de suspension venu transpercer son célèbre casque jaune.

Enfin, on citera le cas de la Ferrari de Jean Alesi lors du Grand Prix d’Italie 1995. Roulant juste devant son équipier Gerhard Berger, l’Avignonnais perd sa caméra embarquée en pleine ligne droite. Le projectile terminera fort heureusement sa course dans la suspension de l’Autrichien qui en sera seulement quitte pour une grosse déception après son abandon.

L’accident de Felipe Massa le week-end dernier nous a rappelé, si besoin était, que dans les sports mécaniques le danger est omniprésent. Aujourd’hui, le Brésilien semble totalement tiré d’affaire d’après les dernières nouvelles données par l’hôpital. Toutefois, les médecins ignorent toujours s’il pourra à nouveau reprendre la compétition, notamment à cause de lésions décelées au niveau de l’oeil.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz