Accueil Chrysler Pas de candidat au rachat de Viper

Pas de candidat au rachat de Viper

38
15
PARTAGER

Malgré l’aura de la Viper, les candidats ne se bousculent pas au portillon. Voici quelques semaines encore, Bob Nardelli affirmait que plusieurs projets avaient été soumis et qu’ils étaient à l’étude. Maintenant il en va autrement, et il a lui-même affirmé qu’il n’y avait aucun repreneur sérieux…

Plusieurs offres ont en effet été soumises, mais aucune n’a pour l’instant été jugée viable pour une reprise, Chrysler estimant à 10 millions de dollars le montant à payer par un repreneur pour les droits sur le véhicule et l’usine de Conner Avenue. L’offre la plus sérieuse émane de Devon Motor Works, une petite firme de Grand Rapids qui souhaite créer son propre véhicule sur la base de la Viper. La société semble proposer 5.5 millions, ainsi qu’une location de l’usine de Conner Avenue pour un an. Il reste malgré tout à cette société à faire preuve de sa capacité à financer son offre.

Une autre offre émane d’une société Polonaise, AutoGroup SA. Une société récente qui compte comme investisseur principal Terry Pudwell, ancien propriétaire de la firme Britannique Stealth Cars, elle-même rachetée  par le fonds d’investissement Blumerang, qui est justement l’actionnaire majoritaire d’AutoGroup… Les responsables de la firme ont pour l’heure simplement déclaré leur intérêt sans faire d’offre formelle.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz