Accueil Ecologie Essais Honda hybrides: 2. Honda Insight Hybrid IMA

Essais Honda hybrides: 2. Honda Insight Hybrid IMA

280
10
PARTAGER

Après la Civic Hybrid, voici la toute nouvelle Insight, qui arrivera ce week-end en concession. Faute de disponibilité du véhicule, il s’agit surtout d’une « prise en main ». Nicolas Morlet fera un essai plus complet dans quelques semaines.

Honda a compris la leçon des Civic et Accord Hybrid: les gens ne veulent pas une hybride, ils veulent que leurs voisins sachent qu’ils roulent en hybride.

Alors Honda a tout simplement copié la Prius. Au point que lorsque les premières photos « tombées de camion » sont arrivées, on croyait que des plaisantins avaient mis un calandre Honda sur une Prius! Le profil est particulièrement troublant:

Excuse officielle: la forme est imposée par l’aérodynamisme. Voici un prétexte à réutiliser pour nos amis les Chinois: « Non, monsieur, la Byd T6 n’est pas une copie du Porsche Cayenne. C’est l’aérodynamisme qui nous a imposé ces lignes. »

Si vous cherchez une Prius
Quelques chiffres de l’insight pour vous convaincre: 4,375m (soit 7cm de moins qu’une Prius), mais 101g de CO2 (3g de moins) et surtout, 19 990€ hors prime à la casse et bonus écologique (6 000€ de moins.)
Les Japonais ne s’y sont pas trompés et l’Insight est N°1 absolue des ventes.

Si vous n’êtes pas « hybridophile », vous pouvez poursuivre la lecture.

Intérieur
Franchement décevant. Il est vrai que je quittais une Civic Hybrid « full option » pour une Insight Elegance (le modèle de base.) Néanmoins, cela représente l’esprit de l’importateur qui veut avant tout miser sur le prix. Il y a une impression de vide sur la planche de bord.
La finition est un ton en-dessous de la Civic: tissus et plastiques bas de gamme, jours dans les assemblages, rivets et vis apparentes et ciel de toit en carton bouilli (ce n’est pas une boutade!) On a clairement cherché à faire la chasse aux kilos et aux euros. Pourtant, la masse ne descend qu’à 1 204kg (contre 1 295kg pour une Civic Hybrid.)

Côté équipement, il y a le cruise control, les vitres et les rétroviseurs électriques, la climatisation, ainsi que l’allumage automatique des phares et des essuies-glaces. Les sièges se règlent manuellement et il n’y a pas de radar de recul. Pour le GPS, il faut monter jusqu’à l’Insight Executive Navi (23 590€.)
Contrairement à la Civic Hybrid, les batteries ne sont pas derrière les sièges arrières. Ces derniers sont rabattable 2/3-1/3 et l’Insight d’offrir jusqu’à 584l pour le chargement et un plancher plat.
Le volant (en cuir) est celui de la Civic. Un détail que je n’avais pas remarqué, car en tant que gauchers, je n’y avais pas fait attention: elle dispose d’un volant pour gauchers! D’ordinaire, le cruise control est sur la gauche et il faut le bricoler tout en tenant le volant de la « mauvaise » main. Chez Honda, il est à droite. Enfin un constructeur qui pensent aux gauchers!

Au volant
Conduire une hybride, ça s’apprend. Sinon, vous n’économiserez pas de carburant.

Pour vous aider, Honda a installé deux gadgets écolo-bobo-kitsch, façon Nature et découvertes:

(Conduire de manière agressive ou freiner brusquement entraine une illumination bleue du tachymètre; une accélération modérée ou un freinage progressif entraine une illumination bleu-vert du tachymètre; une conduite à vitesse stabilisée optimale et un freinage contrôlé et l’illumination du tachymètre devient verte.)

Mention spéciale au « mode éco », véritable tomagotchi embarqué:

(A chaque fois que vous conduisez, une petite fleur commence à pousser; plus vous maîtrisez votre conduite et plus la fleur grandit; conduisez à la perfection et vous obtiendrez une fleur complète.)

Message pour Honda: dites non à la drogue.

L’Insight dispose du 1,3l V-Tec de la Civic Hybrid « descendu » à 88ch et accouplé à un moteur électrique de 10kW (13ch.) Il dispose également d’un stop/start et d’un récupérateur d’énergie au freinage.)
Gros changement par rapport à la Civic Hybrid: le moteur électrique peut fonctionner seul, à vitesse basse stabilisée.
Honda annonce 4,2l aux 100km sur route, 4,6l en ville et 4,4l en mixte.

En ville, le moteur est silencieux. Par contre, les médiocres pneumatiques Dunlop sont bruyants.
La maniabilité est indigne d’une voiture de 4,375m. Le rayon de braquage est minable. Dans mon juge de paix personnel qu’est mon parking souterrain, le Range Rover Sport braquait mieux!
Quand à la visibilité vers l’arrière, elle est mauvaise. La faute aux bandeau de phares entre les deux vitres:

Les reprises sont moles, même en jouant avec les palettes aux volant.

Sur autoroute, le moteur a tendance à s’égosiller. Sur le moindre faux-plat, il a besoin de l’électrique en renfort. Il y a de nombreux bruits aérodynamiques et visiblement, dans sa chasse aux kilos, Honda a sacrifié l’isolation phonique.
De quoi rendre pénible les longs trajets.

Conclusion:
Comme je le disais plus haut, l’Insight s’adresse exclusivement à ceux qui cherchent une hybride, en mettant en avant le critère du prix.

194855194859194862194865194868194871194874194877194880194883

A lire également:
Essai Honda hybrides: 1. Honda Civic Hybrid IMA
Essai Honda hybrides: 3. le match

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz