Accueil BMW New York 2009 : les SUV BMW Motorsport se dévoilent

New York 2009 : les SUV BMW Motorsport se dévoilent

40
14
PARTAGER

En donnant naissance à ses deux premiers SUV ornés du badge M, qui sont du même coup les premiers de leur nouvelle famille à disposer de quatre roues motrices, BMW parvient au paroxysme du Sport Utility Vehicle…Mais ici, le terme Sport change de sens.

L’arrivée d’un X5 M ressemble au monstre du Loch Ness. En effet, depuis la sortie de la première génération du modèle, les rumeurs se font jour régulièrement, et sont tout aussi régulièrement démenties. La première génération a bien eu droit à une version plus pointue, seulement voilà, elle n’était pas jugée digne de porter les couleurs et le M de Motorsport et s’est donc contentée d’un simple « S » ajouté à son « 4.8i »…

Le second X5, et son cousin plus radical X6, ont donc tous deux droit à ce qui reste un privilège au sein de la gamme BMW : une version M… Le style déjà assez radical de ces deux modèles montre clairement le changement. C’est particulièrement vrai pour le bouclier avant, qui devrait vous garantir une libération assez rapide de la file de gauche sur l’autoroute… La signature Motorsport est apposée sur le hayon, mais aussi sur les ailes.

Motorsport… donc quelque chose d’intéressant doit se cacher sous le capot. Une lecture rapide de la fiche caractéristique montrera un V8 4.4, dont le double turbo est lové dans le V. Une architecture originale et exclusive, mais déjà usité par le BMW X5 de votre voisin… Seulement voilà, il y a turbo et turbo. Ceux du X5, et du X6 M sont du type Twinscroll. Un changement qui fait grimper la puissance de 407 à 555 ch et le couple de 600 à 678 Nm, de 1500 à 5650 tr/min. Un déchaînement de cavalerie qui explique à lui seul les larges ouvertures de la face avant, car la température dans le V du bloc cylindre atteint des sommets, qu’il convient de rafraîchir en abondance…

Les X5 et X6M cumulent les premières chez Motorsport : premiers SUV, premiers modèles à quatre roues motrices, premiers à utiliser le V8 à double turbo TwinScroll et aussi premiers à recevoir la transmission automatique M Sports, dotée de palettes an alu au volant, mais aussi de passages de rapports plus rapides, et sans intervention automatique, ni à la montée, ni à la descente en mode manuel. Cette boîte dispose par ailleurs d’un dispositif très à la mode, bien que sans doute quelque peu déplacé sur un SUV : un Launch Control…

Motorsport tire parti de la présence de la transmission intégrale en utilisant le Dynamic Performance Control. Le mode Sport renvoie en effet plus de puissance à l’arrière où il est réparti entre les roues gauche et droite. Le conducteur visualise en temps réel la répartition de la puissance sur chacune des roues… Le châssis hérite bien entendu de l’amortissement piloté avec contrôle du roulis, mais doté de réglages spécifiques, dont un abaissement de 10 mm de la caisse, qui participe à l’allure du véhicule en complément des jantes de 20 pouces.

BMW X6 M
182124182127182142182145182187

BMW X5 M
182223182226182232182253182256

Lire aussi : Le BMW X6M sort de sa boîte

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz