Accueil Berlines Mercedes S63 et S65 AMG : officielles

Mercedes S63 et S65 AMG : officielles

59
4
PARTAGER

Dévoilées par erreur sur le configurateur de Mercedes voici quelques jours, les versions AMG de la Classe S font leur apparition officielle. Les deux versions avec leur moteur V8 ou V12 restent au catalogue sans grand changement : S63 ou S65 AMG, selon les goûts…

Les deux modèles adoptent les évolutions du reste de la gamme Classe S, à savoir un capot et une calandre qui accentuent la forme en « V » ou encore ls nouveaux feux arrière à LEDs. Ces deux modèles adoptent Un bouclier spécifique, avec les feux de jours à LEDs de série sur la S65 AMG, ainsi que de nouveaux rétroviseurs. A l’arrière, le diffuseur intègre une partie centrale ton caisse. Pour la distinction entre les deux modèles, outre les différents logos, il faudra observer les jantes, 19″ à 16 branches pour la S63, et 20″ à 5 doubles branches pour la S65 AMG. Cette dernière possède également une calandre spécifique, avec trois doubles barres horizontales en remplacement des plus classiques quatre barres de la S63, identique au reste de la gamme.

Le châssis reprend les nouveautés apparues sur les autres versions : Active Body Control avec compensation du vent latéral (Crosswind stabilisation), ainsi que le Torque Vectoring Brake, censé améliorer le comportement en courbe en venant freiner légèrement la roue intérieure au virage. On trouvera aussi les aides (assistance?) au conducteur, Attention Assist, Night Vision Plus, Adaptative Highbeam Assist, Lane Keeping Assist, Speed Limit Assist… Les versions AMG auront l’exclusivité de la nouvelle direction à démultiplication variable (selon l’angle du volant uniquement), Direct Steer.

L’habitacle est richement fini, mais la S65 AMG se réserve quelques petites spécificités, comme la sellerie cuir avec sa disposition en losanges, pardon en diamants, ou encore l’écran de bienvenue « AMG V12 Biturbo » qui s’affiche sur l’écran LCD de l’instrumentation à l’ouverture de la porte. Une instrumentation qui pourra également afficher température d’huile, rapport engagé, voltage de la batterie, et surtout la fonction Racetimer, pour ceux qui prennent leur limousine pour un bolide de compétition et l’utilisent sur piste…

Côté mécanique, rien de nouveau à signaler puisque l’on retrouve le V8 6.3 525 ch / 630 Nm à bord de la S63 AMG, et le V12 6.0 Biturbo 612 ch / 1000 Nm dans la S65 AMG, toutes deux avec une boîte automatique Speedshift, mais avec 7 rapports pour le V8 et 5 seulement pour le V12, question de résistance de la boîte au couple phénoménal… Les performances sont inchangées, avec un 0 à 100 km/h accompli respectivement en 4″6 et 4″4, et une vitesse de pointe identiquement limitée à 250 km/h. Malgré l’absence de modifications majeures, le constructeur précise avoir abaissé la consommation, et donc les émissions de CO2, de 3%.

S63 AMG
187367187371187374187377187380

S65 AMG
187409187413187416187419187422

Source : Daimler

Lire aussi : Mercedes à la foire d’Hanovre 1949

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz