Accueil Ford La Mustang a 45 ans : de 1962 à 1964, La Genèse...

La Mustang a 45 ans : de 1962 à 1964, La Genèse (1/6)

59
4
PARTAGER

En ce mois d’avril, Ford célèbre le quarante-cinquième anniversaire d’une icône, la Mustang. L’occasion de revenir sur le parcours de l’une des plus célèbres des automobiles américaines, qui a connu des hauts, mais aussi des bas… Née en 1964, la Mustang s’annonçait déjà dès 1962…

La cible principale de la Mustang est la génération des baby-boomer, qui arrive à la consommation automobile durant ces années 60. Ainsi, les études montraient que la moitié des nouveaux clients de cette époque auraient entre 18 et 34 ans. En outre, sachant que les personnes ayant suivi des études achètent plus de voitures que les autres, et qu’un plus grand nombre de baby boomers ont eut accès aux études, cela ne pouvait techniquement que mener à une forte augmentation du marché automobile, et en particulier de modèles conçus pour les plus jeunes acheteurs.

La Mustang ne peut être attribuée à une seule personne, c’est certain. Mais au moins une personne a eu un rôle prépondérant, Lee Iacocca. Ce n’est certes pas lui l’inventeur de la Mustang, mais c’est en grande partie grâce à son pouvoir de persuasion auprès de la direction de Ford de l’époque que ce projet de petite sportive personnalisable a vu le jour.

C’est en 1962, au grand prix de Watkins Glen que le premier concept de Mustang est dévoilé au public. Il s’agit a l’époque d’une véritable voiture sportive, à deux places, et à moteur central arrière. Le concept ne convainc pas, ni Lee Iacocca, ni Henry Ford et n’aura pas de suite réelle.

180580180585180588180594180597

Une nouvelle étude est mise en chantier, en retenant le principe d’un moteur avant, et surtout de 4 vraies places. Car si la clientèle est prête à acquérir une sportive en tant que seconde ou troisième voiture, celle-ci doit néanmoins rester pratique. Des divers projets, c’est celui de Joe Oros qui remporte les suffrages, traduit sur un second concept qui porte déjà en lui les prémices du modèle de série, et réalisé pour tester les réactions du public. On retrouve les proportions, avec le grand capot, la grand calandre chromée, le profil quasi-identique avec la petite grille sur l’aile arrière, ou encore les feux en trois parties. En fait, le modèle est réalisé en grande partie avec des pièces déjà créées pour le modèle de série qui sera dévoilé l’année suivante.

180600180606180609180618180621

Ce second concept fait lui aussi ses débuts à Watkins Glen, en 1963, et échappé à la destruction. Il a servi de support d’essais avant d’être offert en 1975 à la Detroit Historical Society. Depuis 1996, il est exposé musée des transports de Owl’s Head, dans le Maine.

A suivre :
– La Mustang a 45 ans : de 1962 à 1964, la Genèse (1/6)
La Mustang a 45 ans : de 1964 à 1973,  l’idole des jeunes (2/6)
La Mustang a 45 ans : de 1974 à 1978, c’est la crise (3/6)
La Mustang a 45 ans : de 1979 à 1993, crise d’identité (4/6)
La Mustang a 45 ans : de 1994 à 2004, un début de sursaut (5/6)
– La Mustang a 45 ans : quelques concepts (6/6)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz