Accueil 4x4 Jeep rappelle plus de 47.000 véhicules aux USA.

Jeep rappelle plus de 47.000 véhicules aux USA.

44
7
PARTAGER

Décidemment, les choses ne semblent pas s’arranger du côté des constructeurs américains, qui vivent leur calvaire au jour le jour : après General Motors ce matin, c’est au tour de Jeep (et donc Chrysler LLC) d’annoncer le rappel de 47.000 unités. Et comme en ces temps pour le moins difficiles, tout est bon pour se réjouir chez Chrysler, ils peuvent toujours se dire que c’est une paille à côté du million et demi de voitures rappelées par leur concurrent.

En réalité, les Jeep font l’objet de deux rappels disctincts, sans liens entre eux. Le premier concerne les Grand Cherokee, Commander et Wrangler, dont une inversion dans le branchement d’un connecteur sur le circuit électrique de déclenchement de l’airbag peut gêner le déploiement correct de celui-ci. Un rappel de moindre ampleur puisqu’il ne concerne que 4.336 véhicules, tous de « l’année modèle » (MY) 2009.
Le second est bien plus important puisque 42.469 propriétaires de Jeep Liberty (notre Cherokee) des années 2002 et 2003 vont devoir repasser par la case garage afin de faire changer un joint au niveau du train avant. La boule de contrôle de la suspension avant peut connaître des problèmes d’étanchéité entraînant une lubrification insuffisante provoquant l’apparition de corrosion, avec risque de rupture en conduisant. 

Que les possesseurs de Cherokee se rassurent, ce rappel ne concerne que les véhicules vendus, majoritairement, en Nouvelle-Angleterre et dans le Mid West américain.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz