Accueil Hybrides Bientôt 40.000 précommandes au Japon pour la Prius 3

Bientôt 40.000 précommandes au Japon pour la Prius 3

34
11
PARTAGER

La Toyota Prius 3 débarque dans les concessions japonaises dans un mois, et la tension monte. Utilisant une guérilla marketing assez nouvelle dans le cas du sage et imperturbable constructeur de Nagoya, Toyota orchestre depuis le début de l’année des fuites à intervalles réguliers qui ont autant pour objectif de faire monter la mayonnaise que de déstabiliser l’ennemi juré Honda.

Dernier épisode en date, la presse japonaise et en particulier le Nikkei assurent que Toyota a déjà reçu près de 20.000 précommandes pour sa nouvelle merveille et au rythme où vont les choses le chiffre devrait être monte à 40.000 au moment de la mise en vente officielle. C’est un chiffre impressionnant (73.000 Prius ont été vendues au Japon pour toute l’année 2008), mais surtout c’est le double du nombre d’Insight vendues par Honda dans son premier mois de commercialisation. Avec 18.000 exemplaires au lieu de 5000 prévus, Honda a pourtant dépassé largement ses prévisions.

Pour la troisième génération d’hybrides, celle de la banalisation où les coûts de production maîtrisés permettent de proposer des prix raisonnables et de générer du volume, Toyota a très clairement senti le danger de laisser Honda devenir synonyme d’hybride pas cher. L’Insight sera bientôt suivie d’une compacte basée sur la Fit et du coupé CRX, ce qui risquait à moyen terme de pousser la perception de la Prius vers le haut de gamme et de limiter son potentiel. D’où une décision audacieuse derrière laquelle on peut voir la patte du nouveau PDG Akio Toyoda, celle de mettre le tarif de la Prius quasiment au niveau de celui de la Honda (2.050.000  yens) sachant que la Toyota est mieux motorisée et mieux équipée. Et de le faire savoir par l’intermédiaire de la presse, au moment où les ventes de l’Insight décollent. A l’évidence, la tactique a fonctionné, puisque la nouvelle Prius a déjà fait sauter les compteurs avant même son apparition.

Reste à savoir deux choses : qui sera la victime de cette guerre des prix ? L’Insight ? Ou bien est-ce que les deux voitures conjuguées prendront des parts de marché au reste de la production ? Et surtout, est-ce que les deux constructeurs exporteront leur rivalité tarifaire en dehors du Japon ? Si c’est le cas, les victimes collatérales pourraient être plus nombreuses que prévu.

Source : Reuters via Automotive News

Lire également:
Toyota vs Honda : la guerre de l’hybride est déclarée !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz