Accueil Monospaces Genève 2009 : Renault Scenic et Grand Scenic

Genève 2009 : Renault Scenic et Grand Scenic

177
51
PARTAGER

La dernière génération de la berline Megane avait été dévoilée lors du Mondial de l’Automobile de Paris et c’est donc à l’occasion de ce salon de Genève que la firme au losange lève le voile sur la relève de la gamme Scenic en présentant le modèle éponyme et sa variante Grand Scenic.

Au premier coup d’œil, les deux reprennent sans surprises des traits de la dernière berline. Écopes latérales et entrée d’air centrale s’imposent quand le Scenic adopte une forme de feux en boomerang. Le monospace du constructeur français gagne en longueur sous ses deux déclinaisons. Le Scenic prend sept centimètres alors que le Grand Scenic gagne six centimètres. En clair ? Une longueur de 4,34 m pour le premier et de 4,56 m pour le second.

Les nouveaux monospaces jouent aussi la carte de l’habitabilité et de la modularité. Ils reçoivent ainsi quatre trappes sous le plancher, deux tiroirs sous les sièges avant et deux tiroirs sur les places latérales. Le volume de chargement du coffre, assez généreux, atteint 752 litres pour le Grand Scenic et 522 pour sa déclinaison sept places. La planche de bord en forme de vague reprend celle de la Megane alors que l’écartement des montants a été pensée et introduite pour améliorer la vision.

Plusieurs moteurs diversifient l’offre. En essence on trouve six moteurs dont le tCe 130 ch ou le 2.0 16V 140 ch (sans oublier les 1.6 en trois versions). Au rayon diesel : le 1.5 dCi est décliné en trois versions à 85 chevaux, 105 chevaux et 110 chevaux pour également dCi 130 ch, dCi 150 ch (FAP) et dCi 160 ch (FAP). Après son lancement en 1996, le Scenic s’offre ici une ultime remise à jour. Bilan (strictement personnel) ? Je reste dubitatif devant la fadeur insipide et l’esthétisme douteux des deux versions. Ceci dit la famille Scenic n’a réellement jamais joué sur son côté charmeur (plus la modularité et l’habitabilité comme atouts majeurs et non à jeter non plus) pour, il est vrai, jouir d’une très belle carrière commerciale et s’imposer comme référence sur le segment. Malgré tout, cela sera-t-il suffisant d’après vous pour contrer notamment le Citroën C4 Picasso ?

Mise à jour du billet à venir avec les galeries.

Source : Renault.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz