Accueil Coupés Genève 2009 : Mercedes Classe E Coupé

Genève 2009 : Mercedes Classe E Coupé

45
18
PARTAGER

A quelques jours de son arrivée au salon de Genève, la Classe E Coupé, dévoile ses lignes de façon officielle, et non plus partiellement masquée. Une nouveauté qui vient du même coup simplifier quelque peu la gamme Mercedes par la disparition de l’appellation CLK.

C’est sans grosse surprise par rapport aux dernières photos non officielles que l’on découvre un coupé reprenant à la fois les grandes lignes de la berline, et le principe de l’arche de pavillon continue sans pied milieu, traditionnelle des coupés à l’étoile. La Classe E compense la volonté d’avoir à la fois une vitre disparaissant totalement et celle d’avoir une arche plus effilée par la présence d’une étonnante petite vitre de custode fixe. Le passage de berline vers coupé a également des vertus aérodynamiques, puisque l’excellent Cx de 0.25 de la berline est encore amélioré. Avec ses 0.24, la Classe E Coupé peut se targuer d’annoncer le Cx le plus bas de la production automobile de série. Un chiffre pour lequel il faut en général chercher du côté des concepts, par exemple Lamborghini Marco Polo (1982), Seat Proto TL (1990), tous deux signés Ital Design, ou plus près de nous le premier concept « i » de Mitsubishi.

A l’intérieur, on retrouve l’ambiance de la Classe, avec sa planche cubiste tracée à la règle. Une touche de sport étant la bienvenue à bord d’un coupé, Mercedes a choisi de l’apporter par le dessin des sièges. A l’avant, ces sièges spécifiques ont un dossier très relevé, leur donnant l’aspect de baquets, tandis qu’à l’arrière, les repose-tête sont intégrés, au détriment de la visibilité.

La gamme mécanique retient les motorisations les plus puissantes de la berline, en essence comme en diesel. Point de E200CDI ou de E220CDI, la gamme diesel démarre avec la E250 CDI de 200 ch annoncé pour 5.3 l/100 km et 139 g/km, suivi du V6 E350 CDI de 225 ch qui réclame pour sa part 6.8 l/100 km, soit 179 g/km.

En essence, le seul 4 cylindres est pour la E250 CGI, 200 ch / 7.0 l/100 km (164 g/km). On trouve ensuite le V6 pour la E350 CGI, dont les 285 ch demandent 8.5 l/100 km (199 g/km), et en haut de gamme trône pour l’heure le V8 avec ses 285 kW. Annoncé à 380 ch, il lui faudra 10.9 l pour accomplir ses 100 km (255 g/km), et se trouve maintenant bien seul, car il est le seul modèle de la gamme à ne pas porter l’appellation BlueEfficiency… Comme vous le constatez, Mercedes ne donne pas de chiffres de performances, mais uniquement de consommation, même pour un coupé…

Le châssis est repris de la berline, amortissement piloté Agility Control y compris, mais avec une offre optionnelle pour un pack sport proposant deux modes de fonctionnement, Confort et Sport, ce dernier intervenant également sur la réponse de l’accélérateur et la gestion de la boîte automatique.

165876165880165883165889165895165898165901165904165919165925

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz