Accueil F1 F1 : ING s’en va. Quel avenir pour Renault?

F1 : ING s’en va. Quel avenir pour Renault?

55
14
PARTAGER

Lorsque la marque au losange effectuait son grand retour en Formule 1, elle décidait de s’associer avec Mild Seven. Cinq saisons, deux titres de champion pilote et deux couronnes de champion constructeur plus tard, la marque de cigarettes s’en allaient et le groupe ING devenait le nouveau sponsor titre de Renault en Formule 1, avec un apport de près de 60 millions d’euros par an. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cette association n’aura jamais porté chance ni à l’un, ni à l’autre. Du coté de Renault, la course aux titres étaient désormais de l’histoire ancienne et il fallait attendre le retour de Fernando Alonso pour entendre de nouveau la marseillaise résonner tout en haut du podium. Du coté de chez ING, les choses étaient bien pires encore. Même si le groupe néerlandais se déclarait satisfait du gain d’image apporté par la Formule 1 ( il est l’un des plus gros sponsors de la discipline ), il allait crouler sous des dettes abyssales. C’était à prévoir : ING ne renouvellera pas son contrat avec Renault ( valable jusqu’à la fin 2009 ) et quitte la Formule 1.

La crise avait des conséquences terribles sur ING, qui s’en remettait à l’aide du gouvernement et vient d’annoncer un énorme plan de licenciement avec pas moins de 7000 emplois supprimés autour du monde, pour réduire ses coûts de fonctionnement à la hauteur d’un milliard d’euros.

Dans ces conditions, il paraissait intenable pour ING de maintenir ses engagements dans une discipline qui fait office de gouffre financier. Alors, ING se retire de la Formule 1 et Renault devra trouver un nouveau sponsor très généreux s’il ne veut pas subir une brusque répercussion sur son budget F1, déjà bien réduit par rapport aux années précédentes. Et si Renault en profitait pour quitter la Formule 1, la crise aidant?

Qu’en pensent nos lecteurs?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz