Accueil Actualités Entreprise Crise : Nissan annonce des pertes record et supprime 20 000 emplois

Crise : Nissan annonce des pertes record et supprime 20 000 emplois

41
14
PARTAGER

Les billets concernant les différents constructeurs du pays du soleil levant se succèdent conservant une ligne directrice similaire : l’exercice 2008-2009 s’annonce comme extrêmement compliqué entre pertes probables d’exploitation et pertes nettes envisagées. Dernier exemple en date du côté de chez Nissan, lequel frappé de plein fouet par la crise (chute des ventes, crise éco, hausse du yen…), avance une perte abyssale.

Les dernières prévisions avançaient un bénéfice de 160 milliards de yens à la clôture de l’exercice. Le résultat final sera entièrement à l’inverse avec une perte nette approchant les 265 milliards de yens soit plus de 2,2 milliards d’euros.

La perte d’exploitation dépasserait pour sa part le stade des 180 milliards de yens pour un chiffre d’affaires à 8 300 milliards de yens, soit un recul énorme de 23,3 % par à l’exercice précédent. Au final ressort donc le premier bilan négatif de ce genre depuis la prise de fonction de Carlos Ghosn à la tête du constructeur en 1999.

Afin de réduire les coûts, Nissan avance d’ores et déjà un colossal plan de suppressions d’emplois avec 20 000 salariés en sursis, dont 12 000 au Japon et le reste aux USA et en Europe, ce qui constitue alors une coupe dans les effectifs à hauteur de 8,5 %.

Des fermetures temporaires d’usines (s’ajoutant aux mesures identiques appliquées ces dernières semaines), une baisse générale des cadences de production ainsi qu’une durée du travail abaissée s’affichent comme plusieurs autres pistes dans cette même direction d’économies. La production totale devrait ainsi diminuer de 20 % soit environ de 790 000 unités. Les différents projets d’expansion à l’échelon international devraient également être officiellement gelés.

Néanmoins pas question de fermer définitivement un ou plusieurs complexes industriels. « Cette crise ne vas pas durer éternellement. Nous utiliserons à plein régime nos installations quand la situation se sera inversée« , avance Carlos Ghosn. Alors…Mais pas sûrement en 2009, millésime qui selon tous les analystes du monde automobile, et qu’importe la marché, devrait être pire que celui traversé tès péniblement par tous les acteurs majeurs de la filière.

A lire également. L’Alliance Renault/Nissan boucle 2008 à -1,1 % et Crise : Toyota prévoit d’énormes pertes.

A voir également. Galerie Nissan 370Z.

143117143121143124143127143130143133143136143139143142143145143148143151143154143157143160143163143166143169143172143175143178143181143184143187143190143193143196143199143202143205

Source : Nissan et Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz