Accueil Actualités Entreprise Crise : les salariés Opel manifestent

Crise : les salariés Opel manifestent

22
4
PARTAGER

A l’invitation des syndicats, des milliers de salariés Opel manifestent ce jour sur le sol européen. Leitmotiv revendiqué par la majorité des représentants syndicaux et employés ? Se détacher définitivement et rapidement du giron General Motors, maison mère de la firme au Blitz.

Un communiqué de presse provenant d’un représentant syndical, identité inconnue, avance le souhait des manifestants de « trouver rapidement une solution pour la création d’un ensemble Opel/Vauxhall indépendant de General Motors« . La manifestation se déroule en ce moment même à Rüsselsheim, près de Francfort, où se situe le siège et le principal complexe industriel d’Opel.

Les 16 000 à 18 000 manifestants réunis sous la bannière « Qui se défend peut gagner » interpellent leurs dirigeants sur la politique à suivre alors que le constructeur traverse un période compliquée. La journée d’action s’étendra également dans la journée sur deux autres sites allemands tout comme en Espagne, Italie et Grande-Bretagne, Belgique et Pologne. Pour les syndiqués et salariés européens, le seul salut du constructeur Opel passe par l’indépendance alors que la restructuration engagée par le constructeur américain entraînerait la suppression de milliers d’emplois et la fermeture de sites sur le vieux continent.

Les hauts responsables de GM Europe devraient dans la journée réagir à cette journée de manifestation. Les mesures éventuellement avancées n’ont pour l’heure pas filtré. Une rumeur persiste néanmoins : aux USA les cadres dirigeants de General Motors chercheraient concrètement et très rapidement à se désengager d’Opel à court terme. A suivre forcément.

A lire également. Opel : la marque à l’éclair frise le court-jus et General Motors : les sites d’Opel sur la sellette.

Source : Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz