Accueil Porsche Porsche 911 GT3

Porsche 911 GT3

59
29
PARTAGER

 2009_Porsche_911_GT3.jpg

Moins d’un an après l’arrivée de la dernière mouture de la 911, Porsche entre dans le vif du sujet en amorçant le renouvellement des versions les plus sportives. La GT3 vient ainsi achever le renouvellement des versions dotées de motorisations atmosphériques.

La GT3 est la plus performante des Porsche à moteur atmosphérique, et sert de base au développement des versions de compétition GT3 Cup S et GT3 RSR, toutes deux bien présentes sur les circuits. Pour la version « civile », l’accent a été mis sur l’amélioration des performances, bien entend, mais aussi sur l’amélioration de l’utilisation au quotidien, sans pour autant sacrifier l’autre point fort du modèle son utilisation sur piste…

Pour les performances, Porsche a essentiellement travaillé l’aérodynamique, en améliorant l’appui à l’avant comme à l’arrière, mais aussi le moteur, dont l’évolution est plus visible. La cylindrée passe ainsi de 3.6 à 3.8 litres. Une augmentation qui rend le moteur plus disponible, et permet au passage de gagner 20 ch pour en afficher un total de 435. Pas d’injection directe au programme, mais un calage des arbres à cames Variocam implanté non seulement sur le circuit d’admission, mais aussi d’échappement. Le bilan chiffré en performances se traduit par une vitesse de pointe de 312 km/h, un 0 à 100 en 4″1 et un 0 à 160 en 8″2.

Pour soutenir ces chiffres, le freinage a été renforcé, les disques céramique PCCB restant en option. Pour les suspensions, un raffermissement des ressorts et barres antiroulis est au programme, grâce à l’amortissement piloté PASM qui permet de conserver un mode Sport très ferme, et un mode Normal plus adapté à un usage quotidien. Cet amortissement piloté offre en outre une nouvelle fonction, qui sera sans doute très appréciée de ceux qui utilisent tous les jours leur GT3 en ville. Il est en effet possible de relever la garde au sol à l’avant de 30 mm, de quoi aider pour le passage des dos d’âne ou dans les rampes de parkings…

Le contrôle de stabilité PSM est livré d’office. Il est désormais déconnectable par étapes, contrôle de traction (TC) et contrôle de stabilité (SC) séparément. Des systèmes qui ne se réactiveront pas seuls, mais uniquement par réactivation manuelle du conducteur pilote.

Les fans d’utilisation pour piste pourront par ailleurs opter pour l’option PADM. Cet acronyme désigne les Porsche Active Drivetrain Mount, ce que l’on peut traduire en français par Supports Moteur Actifs Porsche. Ces derniers viennent remplacer les habituels supports hydro-élastiques pour améliorer l’usage en piste. En effet, lors de ce type d’usage, les supports deviennent plus rigide, réduisant les transferts de masse.

2009_Porsche_911_GT3_01.jpg2009_Porsche_911_GT3_02.jpg2009_Porsche_911_GT3_03.jpg2009_Porsche_911_GT3_04.jpg2009_Porsche_911_GT3_05.jpg2009_Porsche_911_GT3_07.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz