Accueil Cadillac Les limousines de présidents, une tradition américaine 1900 à 1945

Les limousines de présidents, une tradition américaine 1900 à 1945

141
0
PARTAGER

1939_Lincoln_V12_Sunshine_Special_Roosevelt.jpg

Depuis 20 ans, Cadillac a le monopole de la fourniture des limousines du président américain. A tel point, que cette dernière est souvent qualifiée par les hommes du Service Secret de Cadillac One, au même titre que Air Force One ou Marine One Mais il n’en a pas toujours été ainsi

Le premier président américain à circuler dans une automobile fut William MacKinley, mais uniquement de façon occasionnelle. Son successeur, Theodore Roosevelt, fut en revanche le premier à disposer d’une automobile propriété du gouvernement. Il s’agissait à l’époque d’une Stanley Steamer. C’est sous la présidence de William Taft (1909 1913) que la Maison Blanche disposa pour la première fois d’une automobile garée de façon permanente dans son garage, une Cadillac Model G.

En 1919, la parade de victoire de la première guerre mondiale a lieu dans les rues de Boston. Pour la première fois, le Président prend part à ce type d’événement à bord d’une automobile. Il ne s’agit pas encore d’une Cadillac, Woodrow Wilson (1913 1921) ayant choisi lui-même, en amateur d’automobiles, une Pierce Arrow Series 51. Le Président aimant tellement les automobiles, ses amis se cotisèrent lors de son départ de la Maison Blanche pour racheter le véhicule et le lui offrir. Ces amis bien intentionnés lui offrirent également une Rolls-Royce Silver Ghost pour son anniversaire en 1923

Warren Harding (1921 1923), bien que Président éphémère, fut le premier à effectuer la parade inaugurale de sa présidence en automobile, et non plus en voiture à cheval. Il s’agissait d’une superbe Packard Twin Six.

En fait, il faudra attendre 1928 pour voir apparaître à nouveau une Cadillac dans le garage de la maison Blanche, pour le Président Calvin Coolidge (1923 1929), qui utilisa auparavant la première Lincoln présidentielle, une Model L livrée en 1924. Son successeur, Herbert Hoover (1929 1933), fût sans doute un peu moins inspiré a faisant acheter en 1932 une superbe Cadillac V16 à la Présidence. Un bien mauvais exemple en pleine crise, qui participa sans doute à sa défaite face à Franklin D. Roosevelt (1933 1945).

Ce dernier utilise de nombreux véhicules durant sa Présidence. En 1933, Roosevelt est victime à Miami d’une tentative d’attentat, alors qu’il circulait en véhicule convertible. Pour contrer les  risques encourus par le Président, le Service Secret a besoin en urgence d’un véhicule blindé. Ils le trouveront au Secrétariat d’Etat au Trésor : la Cadillac V16 d’Al Capone, qui servira à Roosevelt jusqu’en 1938, malgré ses origines  A partir de 1938, il eut à sa disposition deux superbes Cadillac convertibles, spécialement équipées d’armes, de radios, etc Ces deux imposant engins furent surnommés « Queen Mary » et « Queen Elisabeth », en référence aux gigantesques paquebots éponymes. Ces voitures de parades furent utilisées non seulement par Roosevelt, mais aussi après guerre par Truman, Eisenhower, Kennedy et Johnson jusqu’en 1968. Mais le véhicule symbolique de Roosevelt fut en une superbe Lincoln V12, baptisée « Sunshine Special », qui entra en 1939 au garage de la Maison Blanche, pour ne le quitter qu’en 1950. Après sa mise à la retraite, le véhicule fut donné au Henry Ford Museum, où il est toujours exposé en bonne place.

A suivre :
Les limousines de présidents, une tradition américaine 1945 à 1993
– Les limousines de présidents, une tradition américaine 1993 à nos jours

1909_Cadillac-G_Taft_01.jpg1919_Pierce-Arrow_Wilson_01.jpg1921_Packard-Twin-Six_Harding.jpg1928_Cadillac-V16_Capone-Roosevelt.jpg1932_Cadillac-V16_Hoover_01.jpg1939_Lincoln-V12-Sunshine-Special_Roosevelt_01.jpg1939_Lincoln-V12-Sunshine-Special_Roosevelt_02.jpg1939_Lincoln-V12-Sunshine-Special_Roosevelt_03.jpg1939_Lincoln-V12-Sunshine-Special_Roosevelt_04.jpg1939_Lincoln-V12_Roosevelt-Truman.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz