Accueil Berlines Détroit 2009 : Lexus HS250h

Détroit 2009 : Lexus HS250h

47
31
PARTAGER

2010_Lexus_HS250h.jpg

Depuis plusieurs années, Lexus vend avec un certain succès des versions hybrides de ses modèles. Pour aller plus loin dans le développement de cette image, Lexus avait besoin dun véhicule emblématique dédié à la propulsion hybride. Ce sera la HS250h, déclinaison Lexus de la nouvelle Prius de troisième génération.

Cette HS250h prendra place dans la gamme entre les modèles existant que sont la IS et la ES, toutes deux dépourvues de version hybride, au contraire des modèles haut de gamme que sont les GS, LS ou RX. Dérivée de la Prius, elle adopte un avant et un arrière censés lui donner une allure plus Lexus. Le résultat est mitigé. Le terme de L-Finesse désignant le design de la marque ne semble pas réellement lui correspondre. A l’intérieur, la planche tente un mélange entre le style Lexus et l’implantation en hauteur plus typiquement Prius, avec un résultat mitigé. La console est occupée par le nouveau dispositif de commande dévoilé sur la RX, malheureusement associé à un écran rétractable. Le tout est finalement plutôt massif…

La mécanique est totalement reprise de la nouvelle Prius, mais avec un moteur plus imposant de 2.4 litres, fonctionnant en cycle Atkinson, associé à un moteur électrique pour une puissance totale officielle de 187 ch. Une mécanique qui bénéficie, outre son cycle, des améliorations annoncées sur le RX450h et en particulier la récupération améliorée de la chaleur de léchappement permettant doptimiser la montée et le maintien en température du moteur.

Dans le cas de cette HS250h, faire un véhicule hybride ne se limite pas à la partie mécanique, car il convient doptimiser au mieux tous les éléments intervenant dans la consommation du carburant : aérodynamique plus soignée (Cx 0.27), phares à LEDs pour réduire la consommation électrique, pare-brise athermique pour réduire le besoin en air conditionné, etc. Etre écologique passe aussi par la construction du véhicule, et pas uniquement par son utilisation. Lexus est donc particulièrement fier de son usage en plus grandes quantités de bio-plastiques dans lhabitacle et dans le coffre.

Pour justifier son appartenance à la gamme Lexus, la HS250h doit logiquement soigner le confort de ses occupants et proposer plus déquipements. Coté confort, Lexus  affirme avoir particulièrement travaillé le sujet des bruits et vibrations, une qualité essentielle de la marque depuis ses débuts avec la LS400. Petit exemple, le détail qui tue comme on pourrait dire, les lève-vitres électriques repris de la grande berline LS censés procurer un mouvement plus délicat à la vitre en mouvement Pour léquipement, la HS250h adopte un nouveau système de maintien dans la file de circulation, composé dune caméra détectant les lignes et les changements de file, et dun système de vibration dans le volant pour avertir le conducteur. On retrouve aussi les systèmes multimédia Lexus, y compris le dernier né dentre eux, Enform. Outre le point fort du modèle que sera lhabitabilité, la qualité de finition devrait être aux standards de la marque.

2010_Lexus-HS250h_01.jpg2010_Lexus-HS250h_02.jpg2010_Lexus-HS250h_03.jpg2010_Lexus-HS250h_04.jpg2010_Lexus-HS250h_05.jpg2010_Lexus-HS250h_06.jpg2010_Lexus-HS250h_07.jpg2010_Lexus-HS250h_08.jpg2010_Lexus-HS250h_09.jpg2010_Lexus-HS250h_10.jpg2010_Lexus-HS250h_11.jpg2010_Lexus-HS250h_12.jpg2010_Lexus-HS250h_13.jpg2010_Lexus-HS250h_14.jpg2010_Lexus-HS250h_15.jpg2010_Lexus-HS250h_16.jpg2010_Lexus-HS250h_17.jpg2010_Lexus-HS250h_18.jpg2010_Lexus-HS250h_19.jpg2010_Lexus-HS250h_20.jpg2010_Lexus-HS250h_21.jpg2010_Lexus-HS250h_22.jpg2010_Lexus-HS250h_23.jpg2010_Lexus-HS250h_24.jpg2010_Lexus-HS250h_25.jpg2010_Lexus-HS250h_26.jpg2010_Lexus-HS250h_27.jpg2010_Lexus-HS250h_28.jpg2010_Lexus-HS250h_29.jpg2010_Lexus-HS250h_30.jpg2010_Lexus-HS250h_31.jpg2010_Lexus-HS250h_32.jpg2010_Lexus-HS250h_33.jpg2010_Lexus-HS250h_34.jpg2010_Lexus-HS250h_35.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz