Accueil Ariel Triste crise : LAriel Atom électrique Wrightspeed X1 passe à la trappe

Triste crise : LAriel Atom électrique Wrightspeed X1 passe à la trappe

56
9
PARTAGER

ariel_electrique_X1.jpg
La formule sannonçait parfaite : Un poids plume, la base dune des autos les plus géniales de ces dernières années mais en plus de ça, zéro émissions pour abattre le 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes tout en gardant bonne conscience. Hélas, le fabriquant américain Wrightspeed, à lorigine du projet, vient dabandonner son Ariel électrique en raison du contexte devenu trop délicat.

Lidée de base était fascinante. LAriel Atom sest imposée comme une chasseuse de supercar set dans sa version 300 suralimentée, elle ne craint même plus une Porsche Carrera GT sur circuit grâce à son 0 à100 km/h abattu en tout juste trois secondes et son poids à peine au dessus de la demi-tonne.

LAméricain Wrightspeed gardait le châssis de lAtom mais remplaçait son 4 cylindres 2L dorigine Honda par un bloc électrique dune puissance totale supérieure à 236 chevaux. Le poids restait à 680 kilos malgré les batteries et lauto était toujours capable de performances supersoniques comme en témoigne le 0 à 100 km/h de 3,07 secondes.

Mais depuis lannonce du projet, les choses ont évolué. Entre la baisse record du prix de lessence aux Etats-Unis et la conjoncture économique exécrable, Wrightspeed délaisse son Atom pour se concentrer sur ses applications plus conventionnelles, à savoir la production de moteurs électriques. A moins que ce soit une bonne excuse pour enterrer un projet peut-être un peu trop optimiste?

Bien dommage en tout cas, heureusement il reste la Tesla Roadster même si elle est un peu plus lourde.

A lire également : Ariel X1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz