Accueil Actualités Entreprise Marché français octobre 2008: Pas d’effet salon

Marché français octobre 2008: Pas d’effet salon

132
20
PARTAGER

Stand_Fiat_Mondial_de_l__auto.jpg

La crise financière ne présageait rien de bon pour le marché automobile. Avec une baisse de 7.3% des ventes de véhicules particuliers en octobre, cest confirmé. Les gagnants habituels, à lexception de Nissan, traversent la période sans heurts. Citroën résiste en stabilisant ses ventes, Fiat et Dacia continuent dafficher une santé insolente. Dans ce sillage, le groupe Volkswagen retrouve des couleurs, malgré une branche Seat toujours malade. BMW doit lui ses bons résultats aux productions à lhélice, car linfatigable locomotive Mini marque le pas. Toyota  peut se consoler avec une baisse inférieure de moitié à celle du marché.
Chez les autres constructeurs, la soupe est à la grimace. Peugeot sauve les meubles et ne perd quun point de plus que le marché, Renault prend froid et connaît un mois aussi mauvais que Mercedes, presque aussi difficile que Ford. Pour dautres, cest franchement catastrophique. Opel perd le tiers de ses ventes et un point de part de marché. Hyundai continue de  couler.

Au cumul annuel, on peut dores et déjà affirmer que Dacia et Fiat seront les grands gagnants, ou que Citroën et BMW  feront une bonne année 2008. Mercedes et Hyundai seront les perdants. Pour dautres, rien nest joué. Volkswagen et Toyota semblent retrouver du souffle, alors que Ford, Renault et surtout GM montrent des signes de fébrilité.

Tableaux et chiffres via le CCFA

Lire également: France 2007, gagnants et perdants

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz