Accueil Egocentrisme exacerbé Vidéo : Petit tour en Ultima GTR 530 sur le Paul Ricard...

Vidéo : Petit tour en Ultima GTR 530 sur le Paul Ricard HTTT pour oublier la crise

250
23
PARTAGER

ultima.jpg
La crise économique gangrene maintenant le monde entier et le CAC40 a encore perdu près de 8 % vendredi. Des banques font faillite. Des constructeurs automobiles en feront peut-être autant dans les mois à venir. Parallèlement à cet enfer pour les traders, le climat continue de se détériorer, la banquise fond, les ours polaires meurent et dici quelques années les autos seront peut-être toutes devenues silencieuses et ennuyeuses. Ou bien naurons-nous plus aucunes voitures du tout. Bref, face à cette épouvantable série de catastrophes, il ne reste plus que deux échappatoires : Un comprimé de Prosac, et surtout un bon gros V8 américain pour brûler lâchement plein dessence ( vite il en reste encore profitons-en ! ) au sein  du cadre paradisiaque du Paul Ricard HTTT.

Cellule de crise

Le cockpit exigu et confiné de lUltima GTR est certainement lendroit idéal pour oublier tous les problèmes. Mais avant dembarquer dans la navette Ultima, un petit rappel simpose pour ceux qui découvrent cette étonnante auto en même temps quils ne lisent ces lignes.

Ultima Sports a été fondé en 1992 par Lee Noble, ce même homme qui a ensuite crée la marque Noble en train de peaufiner sa bombe M600. Comme son nom lindique et comme bon nombre de petits constructeurs anglais, lidée principale des automobiles Ultima était de construire LA voiture ultime pour le circuit tout en restant homologable sur route ouverte ( du moins en Angleterre ).

La GTR est donc le fruit de cette volonté de ridiculiser tout ce qui roule sur la piste. Un simple coup dil à cette chose aussi large que basse ne laisse dailleurs aucun doute quant à ses prétentions. Comme ses copines Cat ou Lotus, lUltima GTR se plie bien évidemment à lincontournable light is right sauf quelle ne se prive pas de tout pour autant : Point de petit berlingot Rover ou Toyota pour la faire avancer mais un bon gros V8 culbuté confortablement installé en position centrale arrière. Pas toutes les GTR cependant puisquelle est aussi livrable en kit sans moteur et que certains préparateurs lui collent ce que bon leur semblent, du bloc Lexus en passant par dimpressionnants montages à base de moteurs de moto. La GTR est compatible avec un grand nombre de moteurs mais préfère les V8 dorigine Chevrolet. Elle est prévue pour supporter jusquà 1000 chevaux aux seules roues arrière.

La GTR repose sur un châssis tubulaire intégral et ce serait une grosse lapalissade de dire quelle est construite comme une pure voiture de course.  Avec ses 4 mètres de long seulement pour presque deux mètres de large et culminant à juste un peu plus dun mètre du sol, lUltima GTR ressemble étroitement aux protos de type Groupe C vus au Mans au début des années 90.

Mais attention, lUltima GTR est bien plus quune voiture en kit : Cest tout simplement la voiture la plus rapide du monde. Pas ( encore ) en vitesse de pointe certes, mais la GTR possède un nombre incalculable de records du monde comme celui du 0-160-0 km/h abattu en seulement 9,4 secondes ( en version GTR 720 ). La GTR sest promenée sur le circuit privé de Top Gear et y a humilié le reste de la production automobile en améliorant le record du tour pour une auto de route De plus de 6 secondes ! La GTR 720 sest aussi baladée sur la Nordschleife et vise un prochain record officiel. En attendant, elle y aurait déjà tourné en moins de sept minutes.

Bref, la GTR est un authentique monstre pensé pour rouler plus vite que les autres tout en étant homologable sur route.

Supercar au Ricard

LUltima aujourdhui à lhonneur dans Leblogauto est une GTR 530. Cest-à-dire équipée de la version 530 chevaux du V8 6,3 litres culbuté dorigine Chevrolet. 990 kilos pour 530 chevaux, si vous êtes bon en math vous aurez compris que cela fait mieux quune Porsche Carrera GT.

Cet exemplaire vert anglais vient tout droit doutre-manche et elle est toujours immatriculée en Angleterre même si elle est équipée dune conduite à gauche. Après une longue période passée au fond du garage et un changement de propriétaire, lUltima effectuait en quelque sorte un déverminage après une longue période dinactivité, et des petits soucis empêchent pour linstant cette GTR verte de rouler à son meilleur niveau. Le gros V8 perd toujours beaucoup dhuile et il est fort probable quen létat actuel, les 530 chevaux ne soient pas tous au rendez-vous. Les freins posent aussi problème et il faudra les changer pour que lauto supporte une utilisation intensive sur circuit. Des petits soucis qui nempêcheront pas la GTR de rouler presque trois heures pleines sur le HTTT tout au long de cette belle journée, mais que son propriétaire espère bien résoudre afin de réveiller pour de bon la tueuse de supercars même si elle est déjà très efficace. Dailleurs la peinture vert anglais devrait bientôt laisser la place à une autre livrée.

Cocoon

Pour vous installer dans le cockpit de lUltima GTR, il vous faudra la même qualité que pour nimporte quelle voiture de course : De la souplesse, beaucoup de souplesse. Personnellement, comme je nai jamais réussi à toucher mes pieds avec mes mains en gardant les jambes droites, jai opté pour la technique du « je rentre les jambes puis je me suspends à larceau du toit ». Cest un peu long mais les crampes sont ainsi évitées. A lintérieur, attention à lespace vital. Heureusement que je nai pas la carrure dun Simon Rochefort, ni même la taille dun Christophe Labédan car sinon la cohabitation entre les deux occupants finirait vite en bataille de coudes.

Lhabitacle de lUltima GTR appartient au monde de la course et ne fait aucune concession en matière de finition ou de confort. Le pommeau du levier de vitesse Porsche ( la transmission est une Porsche G50 ) surprend et amuse. Les portes papillon sont légères comme la plume et se referment dun coup sec.

LUltima GTR nest pas élégante : Elle fait carrément peur, surtout avec laileron à larrière comme dans cette version.  Son design se limite à recouvrir les roues et le châssis de lauto, il ne fait donc que respecter au mieux les impératifs defficacité pure établis par Ultima. Mais elle a incontestablement une sacrée gueule. A coté, les F430 et autres 997 GT2 paraissent toutes gentilles dun seul coup.

Le démarrage du V8 rappelle quon a affaire à un bon gros bloc culbuté encore plus coupleux quil nest puissant. Lorsquil est en marche, les plexiglas des vitres latérales se mettent à trembler et son grondement est un vrai régal dans les phases daccélérations.

Sélection ultime

Attention, ça va peut-être paraître évident mais lUltima GTR ne se conduit pas comme une F430 ou une 911. Il faudra de vraies aptitudes au pilotage pour lui tenir tête et aucune aide à la conduite ne vous viendra en secours lorsque le gros V8 exprimera son trop plein de couple. Mais si vous avez le niveau, lefficacité de cet engin dépasse lentendement.

Les vitesses de passage en courbe sont hallucinantes. Cest simple et ça a déjà été dit plus haut, lUltima se comporte comme une voiture de course. Jamais de roulis et une prise de G latéraux vraiment impressionnante. Dans la portion la plus rapide du HTTT ( la ligne droite du Mistral avant la première chicane ) le compteur de la GTR est grimpé jusquà 260 km/h. Le tout toujours avec cet inépuisable grondement juste derrière les oreilles dans le compartiment moteur. Les rétroviseurs haut perchés et la forme en goutte deau du fuselage font quon se passe presque de la rétro-vision centrale ( et oui il ny a pas de vitre à larrière ) mais de toute façon lauto navait pas grand monde à craindre sur la piste.

Au fur et à mesure des tours, les petits problèmes de jeunesse déjà décrits apparaissaient et allaient conduire à la réalisation dune jolie figure libre : Les freins vont être prochainement changés et en attendant, les étriers actuels montrent assez vite leurs limites dès quon tape dedans. Une baisse en efficacité combinée à un petit souci de répartition du freinage Et voilà lUltima qui se retrouvait dos à la piste après une petite séquence de drift imprévue !

Lauto a toujours besoin de quelques petites corrections pour éviter ce genre de mésaventure, mais une chose est sûre : Son potentiel dépasse largement ce que vous pouvez imaginer. Pas étonnant dès lors que les Ultima affolent les chronos de tous les circuits autour du monde

La vidéo est dessous.

Leblogauto remercie lheureux propriétaire de ce monstre pour sa gentillesse et ne manquera pas de prendre des nouvelles de sa rénovation. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette Ultima roule sur la route et vous pourrez peut-être la croiser dans le sud de la France

Galerie : Ultima GTR 530 sur le Paul Ricard

P1110409.JPGP1110410.JPGP1110412.JPGP1110413.JPG
P1110402.JPGP1110036.JPGP1110037.JPGP1110415.JPG

A lire également : Le Paul Ricard en Venturi

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz