Accueil Actualités Entreprise Renault/Nissan et Chrysler : alliance ?

Renault/Nissan et Chrysler : alliance ?

49
21
PARTAGER

mystere.jpg

Et si d’une alliance bipartite l’on passait à une union tripartite ? C’est en tout cas une possibilité évoquée dans les sérieuses colonnes du Detroit News suite aux rumeurs créditant Renault/Nissan l’ambition de s’offrir 20 % du constructeur américain Chrysler. Une offre chiffrée aurait même été présentée au propriétaire majoritaire de Chrysler, Cerberus, par Nissan qui disposerait contrairement à Renault des liquidités financières suffisantes pour absorber le coût de ce rachat. L’Alliance Renault/Nissan entrerait donc en concurrence directe avec General Motors pour s’offrir le plus petit membre du Big Three.

Carlos Ghosn n’a véritablement jamais fait mystère de voir le tandem Renault/Nissan accueillir un troisième partenaire. Alors un constructeur français, son homologue japonais et un nouvel allié américain réunis dans un même groupe ? Possible, envisagé, évoqué (ici) mais démenti (). Dans un passé récent, une tentative de ce genre avait été initiée. C’était en 2006 avec General Motors pour le résultat final négatif que l’on connaît.

Même si aujourd’hui la firme au losange se refuse à confirmer ou infirmer l’hypothèse, plusieurs sources proches du dossier avancent dans le même sens. Oui Renault et Nissan auraient déposé une offre sur le bureau de Cerberus.

Crédible quand on sait que Nissan et Chrysler mènent déjà conjointement plusieurs projets de partage (petits modèles d’un côté et pick-up de l’autre). Cerberus a contrario opterait pour un rapprochement définitif avec General Motors même si des divergences profondes d’ordre financier semblent ralentir le bon déroulement des négociations.

Enfin, une fusion GM/Chrysler pourrait à moyen terme signifier la fin de l’un des deux constructeurs. En revanche, en rejoignant l’Alliance Renault/Nissan (outre la pénétration potentielle du groupe français sur le sol US), la marque Chrysler conserverait toute sa place vu les marchés et gammes des différents constructeurs. La balle est dans le camp de Cerberus dans cette redéfinition du paysage automobile mondial.

A lire également. Renault repenserait à Chrysler, Renault/Chrysler : le constructeur français dément, Fusion du Big Three au Big Two ? Et La fusion GM/Chrysler s’accélère.

Pour information : si vous souhaitez relire le pourquoi du choix de la photo illustrant ce billet, cliquez ici !

Source : Detroit News et AP.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz