Accueil Brève rencontre Brève rencontre: Roland

Brève rencontre: Roland

61
4
PARTAGER

Roland_00.jpgDans beaucoup de livres sur l’automobile, le chapitre « Japon » débute au lendemain de la deuxième guerre mondiale, avec la success story de Toyota. En fait, beaucoup de constructeurs actuels était déjà là dans l’entre-deux guerre. Il y avait aussi des aventuriers, comme Kazuo Kawamada.

Cord_L29.jpg

Dans les années 20, la moto explose au Japon. Kazuo Kawa- mada (futur PDG d’Orient Motors, qui se fondra dans Mazda) est le « Rossi » de l’époque. Après une victoire à Naruo, en 1925, il est embauché chez l’importateur Harley-Davidson. En 1929, un client arrive en Cord L29. Kawamada l’inspecte et veut devenir constructeur.

Roland_02.jpg

Sa Roland (comme les fusils Anglais Holland & Holland) possède un L2 480cm3, inspiré des motos Matchless. Comme la L29, c’est une traction. Il s’associe à Ichiro Hatoyama et Eiichi Shibuzawa pour la produire en série. Seuls 10 exemplaires furent construits.

tsukuba.jpgPas découragé, Kawamada fonde la Tokyo Jidosha Seizo Co. Sa « Tusukuba » est motorisée par un V4 736cm3. Elle était disponible en 3 versions (berline, break et pick-up.) Kawamada en produira 130, jusqu’en 1939. Puis la loi interdira les petits constructeurs, au nom de l’effort de guerre. Kawamada fabriquera un ultime véhicule, une voiture de course.

Roland_03.jpg

A lire également:
Toyota 1948

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz