Accueil Champ Car Indycar: Chicagoland

Indycar: Chicagoland

40
1
PARTAGER

Chicagoland_podium.jpgSur l’ovale de Chicago, il n’y avait que des héros! Helio Castroneves (Penske) pour sa remontée victorieuse, Scott Dixon (Ganassi) pour son titre (et sa victoire, le temps que l’on développe la photo), Ryan Briscoe (Penske) pour sa pole, Vitor Meira (Panther) pour sa retraite dernière course chez Panther et Milka Duno pour ses tours en tête.

Chicagoland_Meira.jpgDans les paddocks, la principale actu, c’était le pot de départ de Meira chez Panther. L’an prochain, Dan Wheldon occupera son baquet. Ambiance bizarre, avec d’un côté la langue de bois classique: « Merci pour tout, Vitor. » Et de l’autre, le malheureux pilote Brésilien: « Je ne veux pas partir! Je veux rester! »

Chicagoland_duno.jpgAu feu vert, Castroneves, parti dernier, débute une remontée infernale. De nombreux pilotes se succédèrent en tête, dont Milka Duno. Les mauvaises langues ont noté qu’elle a effectué 5 tours en tête contre 4 pour Danica Patrick à Motegi

Chicagoland_finish.jpg

En vue de l’arrivée, Dixon se retrouve seul face aux Penske boys. Dans la dernière ligne droite, Dixon et Castroneves sont au coude-à-coude. Qui a gagné? Sur la photo, ça semble facile, mais les officiels ont donné le trophée à Dixon (voiture rouge.) Castroneves, qui s’estimait déjà lesé à Detroit,a finalement obtenu gain de cause.

Chicagoland_Dixon.jpgAu championnat, Castroneves n’a pas assez repris de points à Dixon pour l’empêcher d’être titré. Le Néo-zélandais, déjà champion en 2003, remet donc le couvert. En Indy Light, Arie Luyendik Jr, fils de son père, a remporté sa première victoire. Rafael Matos est titré.

Source:
Honda Racing

A lire également:
Indycar: Ryan Briscoe en pole, Helio Castroneves à la faute…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz