Accueil Actualités Entreprise Au moins 5000 départs programmés chez Renault

Au moins 5000 départs programmés chez Renault

50
20
PARTAGER

Renault_siege.jpgDans l’absolu cette coupe franche dans les effectifs n’a rien de surprenant, sa première annonce remontant à la fin du mois de juillet dernier. Une donnée de taille évolue avec un nombre de départs revus à la hausse. Ainsi ce seront au total au moins 5 000 personnes qui quitteront à moyen terme le constructeur français. En clair : 3 000 personnes non liées directement à la fabrication auxquelles s’ajoutent 1000 du site de Sandouville (+ 1 000 à 2 000 supplémentaires ailleurs).

Concernant le site de Sandouville, le mal commercial profond de la dernière Laguna (dont la production a chuté de 1 800 unités par jour à 600) va donc coûter leur emploi à mille salariés du site industriel. Car comme expliqué hier, malgré des bons chiffres en Allemagne, la Laguna n’atteint pas ses objectifs avec un estimation de la demande commerciale prévue au budget annuel abaissée de « 199 692 unités à 99 212 à la fin du mois de juillet« .

Surestimation ? Conséquence du ralentissement du marché automobile en général et de ce segment en particulier ? Suite logique de la hausse des tarifs du carburants ? Conséquence du bonus/malus écologique ? Reste qu’au delà de la Laguna c’est bien l’ensemble de la gamme qui peine avec un taux de production des usines là encore revu à la baisse de 74% à 50%…

Sur le plan de départ de 3000 personnes, plusieurs orientations ont été prises : départ volontaire en retraite, congé de reclassement et départ en vue d’un projet personnel ou profesionnel. L’ensemble de ces mesures d’accompagnement et d’incitation seront étalées jusqu’au mois d’avril 2009.

Le constructeur français mise donc énormément sur le Megane 3 (estimation d’environ 30% des ventes du groupe) pour remonter la pente après avoir perdu près de 3% de parts de marchés en Europe lors des cinq dernières années (de 10.6% en 2003 à 7.6% en 2008 pour les véhicules particuliers). La hausse de la marge opérationnelle au premier semestre 2008 à 4.1% du chiffres d’affaires (3.5% au premier semestre 2007) n’a donc pas suffi à « regagner en compétitivité » pendant que dans le même temps le volume des ventes 2008 fixé à environ 3.3 millions d’unités « ne sera pas atteint » (entre 300 000 et 400 000 unités de moins au final).

Entre 1 000 et 2 000 nouvelle supressions d’emplois en France et en Europe devraient également être officialisées d’ici une semaine environ. Ultime info : entre 2005 et 2009, selon Fabien Gache (délégué central), « les dividendes versés aux actionnaires sont passés de 500 millions d’euros en 2005 à 1 300 millions d’euros prévus en 2009 à structure de capital identique« .

A lire également. Officiel : et voilà la Megane 3 et Allemagne, « exil » doré de la Laguna.

A voir également. Galerie Renault Megane 3.

Renault_Megane_3_01.jpgRenault_Megane_3_02.jpgRenault_Megane_3_03.jpgRenault_Megane_3_04.jpg

Renault_Megane_3_12.jpgRenault_Megane_3_13.jpgRenault_Megane_3_14.jpgRenault_Megane_3_15.jpg

Source : Renault.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz