Accueil Circuits de légende Angoulême Circuit des Remparts 2008 : Du sport !

Angoulême Circuit des Remparts 2008 : Du sport !

195
6
PARTAGER

Course_Bugatti__7_.JPG

Bien quil sagisse de courses historiques, la bagarre est bel et bien invitée dans le peloton. Il est dailleurs assez ahurissant de voir lardeur avec laquelle leurs propriétaires poussent leurs pièces de musées. Dans les catégories les plus disputées, laction vaut bien celle dune course « normale ».

Le plus impressionnant est certainement la manche de Vintage plus de 2 litres. Ce terme désigne les modèles produits avant guerre, dune cylindrée de plus de 2 litres. Ce qui permet de voir saffronter des modèles mythiques tels quune Bentley Blower, une Alfa Romeo 6C Monza, une Delahaye 135S ou quelques Bugatti, échappées de la manche qui leur est réservée. Des ancêtres spectaculaires et puissantes, défilant sur le circuit à des allures qui nont rien de pépère. Pour preuve, la voiture médicale (un Touareg V6 TDI) était complètement larguée à lissue du premier tour. Leur carrosserie minimaliste permet dadmirer le travail des pilotes, tout affairés à la maîtrise délicate de leur engin. Certains assurent le spectacle, à limage du Britannique Dougal Cawley, en travers à chaque passage de lépingle de la cathédrale avec sa GM Frazer Nash Piglet, sous les vivats des spectateurs.

Vintage__2__23_.JPG

La Bentley Blower est impressionnante par sa taille et sa puissance, qui fait patiner le train arrière à chaque réaccélération. Enfin, lAlfa 6C Monza, victorieuse de la manche, nous a ravis de sa sonorité magnifique.

Galerie Vintage +2 (37 photos) :

Vintage +2 (12).JPGVintage +2 (14).JPGVintage +2 (11).JPGVintage +2 (17).JPGVintage +2 (20).JPGVintage +2 (64).JPGVintage +2 (49).JPGVintage +2 (7).JPG

Une des particularités du Circuit des Remparts est la course réservée aux Bugatti Grand Prix. A une majorité de type 35 se mêlent quelques 37 et 51. Le spectacle est tout aussi relevé quen Vintage plus de 2 litres. On admire particulièrement la position des pilotes dans les épingles, qui jouent le rôle de « singe » afin de ne pas être éjecté.

Course_Bugatti__9_.JPG

Galerie Bugatti (14 photos) :

Course Bugatti (14).JPGCourse Bugatti.JPGCourse Bugatti (8).JPGCourse Bugatti (2).JPG

En Vintage moins de 2 litres, ça va forcément un peu moins vite. Mais certaines merveilles méritent le détour, comme cette Bugatti Brescia. Une victoire qui sest jouée entre deux Amilcar après une poursuite sans répit.

Vintage__2__19_.JPG

Galerie Vintage -2 (37 photos) :

Vintage -2 (13).JPGVintage -2 (18).JPGVintage -2 (20).JPGVintage -2 (21).JPGVintage -2.JPGVintage -2 (26).JPGVintage -2 (36).JPGVintage -2 (32).JPG

Les catégories GT/GTS/GTP et Sportscar réunissent des modèles plus récents, daprès guerre. Les plateaux hétéroclites ont vite fait de creuser les écarts. Pour le suspens, cest à la finale entre les meilleurs de ces deux plateaux quil faut assister. Le duel Porsche-Alpine a rappelé les rallyes des années 1970, avec au final une victoire dEric Comas sur Alpine.

Finale__4_.JPG

Un pilotage impeccable et sans fioriture lui a permis de simposer. Ces plateaux nous ont permis de profiter de quelques curiosités, comme une Mini Marcos ou une rarissime Veritas BMW.

Galerie Sportscar et GT (73 photos) :

Course Sportscar (10).JPGCourse Sportscar (14).JPGCourse Sportscar (21).JPGCourse Sportscar (15).JPGCourse Sportscar (3).JPGFinale (10).JPGFinale.JPGCourse Sportscar (16).JPG

Chacune de ces manches, dune durée de vingt minutes, profite de la faible longueur du circuit (1,7km). Les passages des voitures sont donc fréquents, assurant aux spectateurs une action continue (les premiers ont tôt fait de revenir sur les retardataires). Et cest assurément au niveau des épingles que lon se régale le plus !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz