Accueil Concept car Motorama : l’âge d’or de GM

Motorama : l’âge d’or de GM

111
7
PARTAGER

1961_motorama_displaytitle.jpgLe 16 août prochain, GM exposera, à l’occasion du concours d’élégance de Pebble Beach, pour la première fois ensemble 20 concept-cars d’exception issus des célèbres Motorama… L’occasion de se pencher sur cette page de l’histoire de GM, bien loin de la situation actuelle du groupe…

Motorama c’était quoi? Le Motorama, qui a débuté en 1949 sous le nom de Transportation Unlimited Autorama pour devenir Motorama en 1953, est une gigantesque exposition dédiée aux marques du groupe GM.

Motorama, pourquoi ? Durant la seconde guerre mondiale, la production de véhicules particuliers est interrompue pour l’effort de guerre. La production redémarre en 1945, mais avec des véhicules assez proche de ceux d’avant guerre, tout en devant faire face à un manque de matières premières. Durant plusieurs années, la demande est supérieure à ce que peuvent produire les constructeurs. Une production qui rattrapera la demande en 1949. Dans le même temps, la clientèle est très demandeuse de nouveautés, et ces dernières vont justement arriver à partir de 1949, qui devient donc une année « charnière ». Avec ces expositions, GM met en avant ces nouveaux modèles, tout en attirant le client avec des show-cars qui marqueront l’histoire de l’automobile et du design, et sur lesquels nous reviendrons. Au total, durant ces 8 éditions, ce sont plus de 10 millions de visiteurs qui ont été accueillis…

Motorama c’était quand ? De 1949 à 1961, 8 expositions ont eu lieu, GM ayant par exemple choisi de ne pas programmer d’exposition en 1951 et 1952 en raison de la guerre de Corée. Traditionnellement, le Motorama était programmé début janvier en conjonction avec le salon automobile de New York.

Motorama c’était où ? Les premières éditions ont eu lieu dans la grande salle de bal de l’hôtel Waldorf Astoria, à New York. L’un des aspects intéressants du Motorama est son caractère itinérant. En 1949, l’exposition a également lieu à Boston, puis après plusieurs années avec la seule exposition de New York, GM reprend en 1955 ce principe de plusieurs expositions, avec les villes suivantes : Miami, Los Angeles, San Francisco et Boston.

Pour information, et en attendant quelques détails dans les posts suivants, voici la liste de quelques véhicules célèbres présentés dans ces Motoramas (entre autres): Buick Wildcat I et II, Cadillac LeMans, Buick Centurion, GM Firebird XP-21 / Firebird II / Firebird III, Cadillac Cyclone, Pontiac Bonneville Special… et la plus célèbre, la Chevrolet Corvette, seule modèle à être resté en production sans interruption depuis.

La suite :
Motorama 1949 : la première édition
Motorama 1950 : une suite logique
Motorama 1953 : début de lextravagance
Motorama 1954 : le plus riche
Motorama 1955 : rythme de croisière
Motorama 1956 : l’autoroute de demain
Motorama 1959 : le début de la fin

A lire prochainement :
– Motorama 1961 : fin d’un espèce

1950 Motorama Display1954 Motorama Display1954 Motorama Display1955 Motorama Display1958 Motorama Display1961 Motorama Display1961 Motorama Display

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz