Accueil Brève rencontre Brève rencontre: Kaiser-Jeep FC

Brève rencontre: Kaiser-Jeep FC

106
2
PARTAGER

JEEP_fc.jpgComme tout bon service de presse, celui de Chrysler a un peu trafiqué l’historique de Jeep. A les entendre, de la Willys MA aux actuelles Jeep, la progression fut logique et linéaire. Il n’en fut évidemment rien. Au contraire, de Willys-Overland à AMC, en passant par Kaiser-Jeep, l’histoire fut ponctuée d’expériences douteuses et de voies sans issues. Après tout, il fallait non pas attaquer le marché des SUV et des 4×4, mais le créer. D’où le « Forward Control ».

Jeepster_add.jpgAprès-guerre, les armées du monde entier veulent des Jeep, tandis que les berlines de Willys ne se vendent pas. Willys-Overland a l’idée de la « Civilian Jeep » (CJ.) C’est donc une Jeep en (un peu) moins rustique. Le constructeur la décline à toutes les sauces: cabriolet, break, pick-up, en 2 ou 4 roues motrices.

JEEP_fc_2.jpg

Les pick-up se vendent bien et Willys (devenue Kaiser-Jeep en 1953) songe à un pick-up à cabine avancée (forward control, FC), comme les camions. Le Jeep FC150 est présentée fin 1956. Il possède un 4 cylindres « Hurricane » 75ch. Sa capacité est de 750kg. Comme souvent à l’époque, les catalogues sont « optimistes » et ils montrent même des FC semi-remorques!

Jeep_FC_170.jpgMalgré ses 4 roues motrices, son prix mesuré et son bon rayon de braquage, le FC ne convainc pas. Jeep essai de rectifier le tir avec le FC170, à châssis long et moteur 6 cylindres 105ch. Il y eu même une tentative de minivan, signé Brook Stevens et construit par Reutter en Allemagne. En 1964, Kaiser-Jeep abandonne le FC, après environ 30 000 unités.

JeepToledo.JPGL’année suivante, l’Indien Mahindra & Mahindra (qui produit des Jeep sous licence depuis 1947) prend le relais. Il créera un CJ160 à empattement intermédiaire qui sera produit jusqu’en 1999! En Espagne, la VIASA (Vehiculos Industriales y Agricolas SA) fabrique des Jeep sous licence dés 1950. Le FC est produit a partir de 1971, dans une version reliftée. Outre un pick-up, le FC à l’Espagnole était disponible en van ou équipée d’un diesel Perkins. Ils furent exportés en France par Hotchkiss-Brandt (actuellement fondu dans Thales.) VIASA sera racheté par EBRO, qui construisait divers utilitaires. Le FC sera produit jusqu’en 1985, date du rachat d’EBRO par Nissan.

Jeep_FC170.jpg

A lire également:
Jeepland 2006
Brève rencontre: Jeep Cherokee

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Brève rencontre: Kaiser-Jeep FC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Pourquoi avoir hinte des ses modèles …
Une Compass est la version moderne de la bernile d’alors …

frederic.E
Invité

Y’a comme un p’tit air de famille (lointain tout de même) entre le Jeep Toledo et l’Ebro Trade (devenu en 1987 Nissan Trade )…Surement le même esprit rustique ou un gêne commun récessif réapparu quelques générations plus tard.

wpDiscuz