Accueil 20 ans déjà Le Mans Heritage Club, 24 voitures chargées d’histoire

Le Mans Heritage Club, 24 voitures chargées d’histoire

117
1
PARTAGER

martini_chien_1.jpg

Le Le Mans Heritage Club est une réunion, dans le village du circuit des 24 Heures, de 24 modèles ayant participé aux 24 Heures du Mans, de 1923 à 2008. Six classes découpent le temps, et établissent des périodes significatives de l’histoire de l’automobile. Ces 24 voitures s’affrontent dans un concours d’élégance… Assez paradoxal pour des auto dont la conception n’était pas forcément dictée par des critères de beauté.

1923, 1939 : gentlemen drivers. Pour cette première classe, on retrouvera notamment une Delahaye 135, avec le châssis arrivé second en 1938. Delahaye avait cette année-là remporté Le Mans… Ah le succès d’une marque française… La doyenne du plateau est une Talbot 105 qui a participé à la course en 1931.

300sl_mercedes_1.jpg

Le deuxième plateau, de 1949 à 1957, symbolise la démocratisation de l’automobile, et l’intérêt grandissant du public pour le sport automobile. La plus belle pièce, sans doutes une 300SL, identique à celle victorieuse en 1952. Une voiture de collection, issue du musée de la marque, à Stuttgart.

La classe 1958-1962, symbole de l’arrivée de Ferrari dans le palmarès du Mans. Mais notre attention va sur une Porsche 356 Abarth, telle le modèle ayant remporté sa classe en 1961, avec Linge et Pon.

Pour le 4e plateau, les fanatiques de Ferrari pourront se rincer l’oeil avec une Ferrari 250 GTO. Le chassis présenté, avec une livrée grise, a décroché une 4e place au Mans 1963.

renault_pironi_1.jpg

Pour la 5e classe, on ne peut s’empêcher de pousser un cocorico… L’Alpine A442 B de Pironi et Jaussaud, victorieuse en 1978, est toujours aussi belle… Une Twingo II visible dans le paddock s’est inspirée de la décoration d’époque. Pas forcément du meilleur goût.

speedy_le_amns_1.jpg

Enfin la 6e classe, datée après 1981, fait la part belle aux Groupe C. Une Lancia LC2 notamment, mue par un moteur Ferrari. Le modèle à voir possède un palmarès fort de deux participations (1984 avec Bob Wolleck et 1985 avec Pescarolo). Elle est reconnaissable aux couleurs Martini bien entendu.

Les critères de jugement comprennent : l’authenticité, le palmarès, l’intérêt au point de vue innovation technique, le design de la carrosserie, de l’habitacle et du compartiment moteur, et enfin l’état. Le jury est composé de 18 membres, sous la direction d’Automobiles Classiques (magazine).

Le but est ici de célébrer des modèles qi sont des ambassadeurs du patrimoine Manceau. Il ne faut pas y voir une « compétition ». De nombreux prix ont été décernés.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le Mans Heritage Club, 24 voitures chargées d’histoire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tiègo
Invité

+ de photos de ces bijoux?

wpDiscuz