Accueil Actualités Entreprise Brilliance se développe outre-Rhin

Brilliance se développe outre-Rhin

91
7
PARTAGER

Brilliance_bs4.jpg

A l’évocation de la marque Brilliance, propriétaire d’une joint venture avec le géant allemand BMW, l’on se remémore dans les colonnes du blogauto l’état de la berline B6 suite au passage au révélateur crash-test mené par l’Adac en Allemagne. L’on peut aussi se souvenir des ambitions commerciales de la marque un tantinet utopiques. Aujourd’hui il n’est point question de la B6 mais de sa déclinaison plus petite alias BS2 qui vient d’y poser ses quatre roues.

Apès la BS4 et la B6, la BS2 débarque en Allemagne.Du coup le tandem Brilliance/BMW voit loin en espérant commercialiser environ 160 000 unités dans les cinq prochaines années aussi bien en Allemagne qu’Espagne ou France (via Asie Auto) tout en tablant déjà, à l’horizon 2018, sur une vente annuelle de 200 000 modèles sur le vieux continent.

Quant à la BS6 elle n’ pas attendu longtemps avant de retrouver les feux de la rampe. Trois mois après le test numéro un, les travaux de consolidation afin d’accroître la sécurité lui ont permis de recevoir la note de trois étoiles (pour revoir en image le bilan du catastrophique premier test, cliquez ici). A lire également. Brilliance BS6 au cras-test : aïe, aïe, aïe… Pékin 2008 Live : Brilliance Break BS4, Les plans (réalistes) de Brilliance et Un crash en Brilliance BS4.

Source : Automotive News Europe.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Brilliance se développe outre-Rhin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AmV10
Invité

Un cerceuil plus résistant je préfère encore une logan toute options 😉

Ben
Invité

Les voitures chinoises, on a beau s’en moquer, elles progressent à grand pas…

Gilles
Invité
en admettant que ces autos arrivent à grands coups de « renforts » et de poids à accrocher une 4ème voire une 5ème étoile au crash-test…à force d’essayer d’améliorer un véhicule mal né et….qui vieillit…elle sera au point quand elle sera obsolète! ça serait peut être plus judicieux de repartir d’une copie blanche, après avoir bien étudié ce qui se fait de mieux sur le marché europeen. De toute façon, je reste persuadé que les importateurs de véhicules chinois se trompent de cible: les éventuels clients de chinoiseries s’attendent à du très lowcost …mais évidement je ne pense pas que ce qui… Lire la suite >>
frederic.E
Invité
@Gilles:Il m’est arrivé une histoire semblable avec un appareil photo.Un jour je vais faire l’acquisation d’un appareil photographique de marque X(j’préfère ne pas citer la marque,sinon ,je risque de ne plus pouvoir aller manger chez mon Chinois préféré!),le vendeur me dit que c’est le top du top en matière technologique..Je l’achète,je le montre à un de mes amis …et qu’apprends je,quoi, l’argentique ,ça ne se fait presque plus ,on est passé au numérique…Plus simple,plus facile,moins cher.Je retourne le boitier et je vois « made in china »…comme quoi ce qui marche pour les autos marche aussi pour la photo.Sous une « belle » enveloppe… Lire la suite >>
Gilles
Invité

Tiens j’ai même pas regardé ou a été fabriqué le mien…de Lumix. Mais là il ne faut pas confondre, on parle de produits « made in China » pour une marque d’autre pays…pas de conception et de marque chinoise. De toute façon comme je l’ai dit dans un autre post, même si on ne roulera pas ni Brillance, Ni Geely, nous roulerons quand même bientôt en Renault, VW ou peut être même en Daï chinoise!

wpDiscuz