Accueil Concept car Volkswagen Golf Twin Drive : concept car hybride diesel

Volkswagen Golf Twin Drive : concept car hybride diesel

150
16
PARTAGER

VW_Golf_Twin_Drive_10.jpg

Martin Winterkorn, directeur exécutif de Volkswagen, a récemment présenté à la presse un prototype sous l’appelation Golf Twin Drive. Ce concept, directement dérivé de la Golf 2.0l TDi et embarquant un moteur électrique indépendant, ne sera pas destiné à une éventuelle production en série, VW ayant confirmé à à plus ou moins long terme ses intentions d’une production de modèle hybride essence (Tfsi hybride).

Un pas en avant, un autre en arrière. Après une présentation officielle du côté du salon de Genève, Volkswagen avait frappé fort et marqué les esprits en dévoilant sa Golf Tdi hybride combinant la faible consommation du moteur diesel à la propulsion électrique. On prévoyait alors une production en série ce qui laissait présager d’une concurrence de poids sur le vieux continent pour une certaine japonaise Toyota Prius. Et finalement il n’en fut rien pour causes économiques avec un coût trop important dans sa production se répercutant sur le prix de vente. Volkswagen se rabattait alors sur une hybride essence, la Tfsi hybride.

Et revoilà donc une Golf hybride diesel sous les traits de ce concept Twin Drive (chargement sur prise secteur, technologie « Start & Stop », récupération de l’énergie dégagée au freinage). Ce prototype ne dépassera pas le stade de la vingtaine d’unités et devrait constituer une base pour éprouver notamment le rendement et l’efficacité des batteries lithium-ion produites conjointement avec Sanyo suite à l’officialisation du rapprochement entre les deux groupes.

Concrètement ? Les deux organes tournent indépendamment : le moteur 2.0 Tdi (122 cv) reprenant la main une fois son homologue électrique « épuisé » (potentiel de 82 cv) à l’autonomie d’une cinquantaine de kilomètres. Cette « avancée » technologique dans son ensemble n’en est pas vraiment une au bout du compte. Pour information, le groupe énergétique E.ON aura la mission de charger au départ les modèles avec de l’électricité issue d’énergies renouvelables solaires et éoliennes. Ci-dessous la galerie de la Golf  Twin Drive.

VW Golf Twin Drive-1VW Golf Twin Drive-10VW Golf Twin Drive-11VW Golf Twin Drive-12

VW Golf Twin Drive-13VW Golf Twin Drive-14VW Golf Twin Drive-15VW Golf Twin Drive-16

VW Golf Twin Drive-17VW Golf Twin Drive-2VW Golf Twin Drive-3VW Golf Twin Drive-4

VW Golf Twin Drive-5VW Golf Twin Drive-6VW Golf Twin Drive-7VW Golf Twin Drive-8

A lire également. Volkswagen/Sanyo : accord officiel sur les hybrides, Genève Live : Golf Tdi hybride et La Golf Tdi hybride est morte, vive la Tfsi hybride !

A voir également. Galerie Genève Live Golf Tdi hybride.

2008_golf-tdi-hybrid_01.jpg2008_golf-tdi-hybrid_02.jpg2008_golf-tdi-hybrid_03.jpg2008_golf-tdi-hybrid_04.jpg

2008_golf-tdi-hybrid_06.jpg2008_golf-tdi-hybrid_07.jpg2008_golf-tdi-hybrid_08.jpg2008_golf-tdi-hybrid_09.jpg

2008_golf-tdi-hybrid_11.jpg2008_golf-tdi-hybrid_13.jpg2008_golf-tdi-hybrid_14.jpg2008_golf-tdi-hybrid_15.jpg

Source : Volkswagen.

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Volkswagen Golf Twin Drive : concept car hybride diesel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jéjé
Invité

Bof, ils ont l’air pas mal à la bourre sur l’hybride…
Qaund on pense que Toyota maitrise ça depuis 10 maintenant, on se dit que les constructeurs européens, ont vraiment loupé le coche

greg
Invité
Quand on pense aussi que le premier véhicule hybride de série était une Audi, l’Audi Duo(en 1989), vendue avant la Prius, et que son flop a découragé VW… Que l’on pense aussi que VW avait travaillé sur fonds propres, tandis que Toyota était subventionné par le gouvernement japonais. Et que le système à alterno-démarreur, repris ensuite par citroën sous le nom stop&start, a été untilisé pour la première fois sur une Golf III et n’avait rencontré aucun succès(Golf Ecomatic en 1994). Bref ce sont pas les constructeurs européens qui ont loupé le coche, mais le public, qui a l’époque n’a… Lire la suite >>
lemon
Invité

+1 pour greg.
En ce qui me concerne, je ne me fais absolument aucun souci pour les constructeurs et équipementiers allemands. Ils ne partent pas de 0 dans le domaine de l’hybride et devraient nous proposer d’ici peu des solutions aussi bonnes/meilleures(??) que ce que nous propose le groupe Toyota 😉

r.burns
Invité

mini scoop, le remplaçant de l’actuel tdi 1.9 105ch sera donc un 2.0 122ch

Jéjé
Invité

Oui enfin l’audi duo, c’est pas de l’hybride, c’est de la bimotorisation. Normal que ça n’ait pas marché, vu le côté pas pratique (s’arrêter pour changer de moteur, c’est pas pratique). ce n’est pas le public qui a loupé le coche, c’est Audi qui a proposé un vehicule inutilisable, là où Toyota a proposé un vrai véhicule hybride.
Les equipementiers européens sont à la bourre, c’est tout faut le reconnaitre. Et 10 ans après ils n’arrivent toujours pas à proposer une alternative. 10 ans!!! S’ils avaient déjà fait des études dessus, 10 ans après on aurait déjà quelque chose

wpDiscuz