Accueil Aston Martin Peugeot toujours plus rapide au Mans

Peugeot toujours plus rapide au Mans

153
27
PARTAGER

Peugeot 908 HDI FAP n°8

La première séance d’essais qualificatif es 24 HEures du Mans 2008 a consacré Peugeot. Voici un résumé en détail de cette première session.

19:00 – 21:00

3:25.967 pour Pedro Lamy lors de son premier tour lancé… Un premier exploit sur un circuit que l’on imagine sale (rappelons qu’il n’est pas permanent). Ce temps, rapide et arrivant dans les premières minutes, secoue un peu tout le monde. Tom Kritensen, en habitué, commente ce premier temps d’une Peugeot : « Ce n’est pas étonnant. Il a eu un tour clair pour son premier essai, et ils ont fait un 3:22 pendant les journées test. La pôle n’est pas notre objectif, il peut y avoir les 3 Peugeot devant, on fera le point dimanche soir. Vous savez j’ai gagné en 2005 avec une Audi qui avait moins de puissance que les Pescarolo de l’époque. Alors là encore, nous avons une moins bonne performance sur un tour… mais je rêve de la victoire. »

La première demi-heure donne l’avantage à Peugeot. 3 Peugeot en tête, les 3 Audi derrière. Il faudra attendre 19:35 pour voir Dindo Capello se glisser dans le Top3 de ce classement et hisser sa R10 2e : 3:26.744

Mais après 30 minutes, Stéphane Sarrazin, qui a réalisé la magnifique performance du 1er Juin, prend la piste. Tous les regards sont tournés vers lui… 3:25.271. Stéphane se chauffe. Il est ensuite rapide dans les deux premiers partiels et signe un 3:20.099.

Montagny sur la n°9 enchaînera lui aussi les tours rapides pour aller décrocher 3:21.005 peu après 20h. Après une heure d’essais, une chose apparaît claire. Avant la fin de cette première partie de séance, et dans les 20 premières minutes de la seconde session, la barre des 3:20 sera passée. Le ciel dégagé et la luminosité sont optimales pour aller chercher un temps encore plus impressionnant. Chose faite à 20h23 avec un 3:18.513. La n°7 s’approche des 3:20 au même moment… Peugeot se paye les qualifications, Audi ne semble pas en possibilité de riposter…

Audi R10 d'Alexandre Prémat

Pour pouvoir apprécier cette performance à sa juste mesure, il faut avoir à l’esprit la pôle de l’an passé : 3:26.134. Ce temps est oublié, pulvérisé…Pendant qu’Audi et Peugeot occupent le haut de l’affiche, après 1h30, la Toyota Dome S102 passe en 3:29.727. Pour une première c’est excellent. Toyota Dome apprend vite avec cet équipage 100% rookie.

Mais Peugeot se fait encore remarquer et Montagny claque un 3:18.682. A la pause, Michel Barge est heureux : « Cest un bon résultat densemble, Nicolas a réalisé un beau temps également sur la n°7 prouvant que léquipe a bien travaillé. Les qualifications nont vraiment rien à voir avec la course, pour linstant rien ne dit que nous nous en tiendrons là ce soir. » A la pause les 3 françaises sont devant, les Allemandes juste derrière. Kristensen et Rockenfeller ont terminé la séance en trombe, 3:25.354 pour le Danois et 3:25.361 pour l’Allemand.

Peugeot 908 n°9

En LMP2 on attendait les RS Spyder. Ils sont là, mais peu avant la pause, Michael Vergers emmène la Zytek Barazi Epsilon en 3:35.344 presque une seconde de mieux que Verstappen et Maassen.

En GT1 Bouchut est vraiment impressionnant. Pour ce qui constitue vraisemblablement la dernière apparition des Saleen au Mans (nul n’est éternel), le français est en pôle provisoire en 3:50.920. Il se paye le luxe de coiffer les deux Corvette officielles, la 64 étant en 351.461, la 63 en 3:52.361…

En GT2 le meilleur temps est passé du clan Ferrari à Porsche. Le Flying Lizard et le team IMSA se disputent le meilleur temps. Avantage à 21h à l’équipe Rouennaise en 4:00.793. Est-il possible de voir une GT2 en moins de 4:00.00 ???

22:00 – 00:00

3:24.432, Tom Kristensen recommence bien la deuxième partie de séance. Une séance animée avec Mike Rockenfeller en contact avec la n°32, la Zytek meilleur temps du P2. Mais au moment de ce contact, le Spyder de Van Merksteijn repasse en tête de sa catégorie : 3:34.079. Théoriquement, traditionnellement, la deuxième séance est une séance de travail. Le règlement oblige tous les pilotes à réaliser 3 tours de nuit (c’est à dire entre 22:00 et 0:00 le mercredi ou le jeudi). Par prudence, beaucoup de team effectuent cette obligation le mercredi.

Il y a aussi du travail pour trouver les réglages de nuit, bien orienter les phares, tester leur efficacité…Mais chez Peugeot on a l’air joueur… La première animation vient de chez Oreca. Discrètes depuis le début de la séance… Olivier Panis a heurté un lapin dans les Hunaudières. « J’étais vite, j’ai essayé de l’éviter mais je crois qu’il est mort » explique Olivier. « Il faut changer l’avant et nettoyer« …Léquipe change le radiateur et doit refaire les niveaux du circuit de freinage. Soheil Ayari place la n°5 dans le Top 10 en 3:30.490.

A 22:33, la première neutralisation intervient suite à des soucis sur l’Aston Martin du team Modena. La première neutralisation de la journée a été justifiée par la présence dhuile au niveau du virage du Pont répandue par lAston Martin DBR9 qui sest immobilisée sur le bas côté. Tout le monde au stand… Peugeot en tête du général x3, en P2 les Spyder ont repris le dessus avec Essex devant Van Merksteijn. En GT1, la Corvette de Jan Magnussen est devant. On peut imaginer que certains concurrents qui n’ont pas encore eu de tour clair vont profiter de cette neutralisation pour chausser des pneus qualifs et se hisser en boue de la voie des stands.

Pendant la neutralisation, Romain Dumas est rentré à pieds à son stand. « Je suis arrivé dans le virage Porsche et jai perdu la voiture complètement. LAston qui sest dailleurs arrêtée un peu plus loin a perdu de lhuile juste avant moi. Il ny avait rien à faire dans un cas comme celui-là ! Cest pas de chance car je suis celui qui était le premier à arriver derrière, mais cest comme ça. La voiture est bien abîmée au niveau de lavant droit je pense mais elle a tapé un peu de tous les côtés. Vu la vitesse dans cette portion du circuit, le choc a été un choc assez violent. On va attendre dexaminer la voiture une fois revenue à son stand car vu où elle était immobilisée, je nai pas pu rester pour lexaminer. »

Pas de grosses améliorations, la séance se termine sur une sortie violente de la Lola du KSM au virage Dunlop… la session d’essais est arrêtée.

1 Peugeot 908 n°8 Team Peugeot Total 3:18.513
2 Peugeot 908 n°9 Peugeot Sport Total 3:18.682
3 Peugeot 908 n°7 Team Peugeot Total3:20.451
4 Audi R10 n°2 Audi Sport North America 3:24.105
5 Audi R10 n°3 Audi Sport Team Joest 3:24.287
6 Audi R10 n°1 Audi Sport North America 3:27.580
7 Pescarolo n°16 Pescarolo Sport 3:28.533
8 Dome S10211 Dome Racing Team 3:29.352
9 Courage Oreca n°5 Team Oreca Matmut 3:30.490
10 Pescarolo n°17 Pescarolo Sport 3:30.618

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Peugeot toujours plus rapide au Mans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Loic Bailliard
Membre

Quelle séance ! C’était génial à la télé alors vivement samedi en live…

thomas
Invité

oui oui oui oui!!!!!!!!!! aller peugeot cetta anee ça va chier!:D on est tous avex vous peugeot 4 ever(L):D

le mans: quelqu’un conait une plus belle course?

r.burns
Invité

Audi cache son jeu, laisse faire Peugeot son show, comme l’année dernière———Et comme l’année dernière, Audi va « miraculeusement » ressusciter pour enterrer Peugeot en course——–l’Histoire se répète !

robert
Invité

Il y a deux courses au moins qui font aussi bien que les 24H du Mans : les 24H du Nürbürgring disputé sur « l’enfer vert » et les 12H de Sebring qui sont encore plus dur que les 24H du Mans !

On dit qu’un tour d’horloge en Floride en vaut deux dans la Sarthe… Mais le Mans c’est très bien quand même !

Joel
Invité

On peut voir tout çà où à la télé???

wpDiscuz