Accueil Alfa Romeo 14ème Sport et Collection : son et lumière

14ème Sport et Collection : son et lumière

137
6
PARTAGER

etroit.jpgIl y a des week-ends comme ça, où on ne regrette pas de sacrifier ses grasses matinées. Celui du 31 mai et du 1er juin en faisait parti. C’est le coeur léger que l’on programme le réveil plus tôt que durant la semaine de travail et il ne faut pas 18 mais 1 seule sonnerie pour nous tirer du sommeil. Mettez vous à ma place, faudrait-il vraiment vous prier pour que vous alliez à un rassemblement appelé « 400 Ferrari contre le cancer » ?

Et clairement, une fois arrivé sur le circuit du Val de Vienne, près de Poitiers, on sourit à l’idée que l’on va passer 2 jours en si belle compagnie. La pluie, qui semble avoir décidé de ne stagner que sur cette zone de quelques kilomètres carrés, ne réussira pas à gâcher le plaisir.

On atteint le bord de la piste juste à temps pour le plateau « NART » (du nom de la fameuse écurie américaine Ferrari « North American Racing Team ») : Ferrari 355 et 355 Challenge, 360 Modena et Challenge Stradale, F430 et 430 Scuderia (plus d’une dizaine d’exemplaires de cette voiture sortie il y a quelques mois à peine !), 550 Maranello et Testarossa… Ce plateau dédié aux Ferrari modernes annonce la couleur. Cerise sur le gâteau, deux 288 GTO, deux Enzo, quatre F40 et une F50 font l’honneur de leur présence au milieu de cette meute « Rosso Corsa ».

pano_enzo.jpg
Une pause dans le ballet des voitures sur la piste permet de déambuler dans la pit lane au milieu des beautés sauvages qui la peuple : Maserati MC12, Ferrari 512 BB LM, 512 S et 250 LM, Dino 206 S, Lamborghini Murcielago R-GT LM, Porsche 917, Dodge Viper GTS-R… Rares et mythiques.

On regagne le paddock que le mauvais temps n’empêche pas d’être plein. Plus de 1000 voitures dont 480 Ferrari inscrites : on ne sait pas où donner de la tête ! Entre le parking réservé à la vingtaine de Ferrari 365 GTB/4 Daytona (qui fête cette année son quarantième anniversaire), et les trois Alfa Romeo 8C Competizione (!), la centaine de Porsche de toutes les époques et les Bugatti anciennes, les amateurs de belles mécaniques sont comblés.

pano_dayto.jpg

Pour ne rien gâcher, Sport et Collection est avant tout un rassemblement caritatif. Depuis 1995, le Rotary Club Civray Sud Vienne a collecté 1 220 000 euros pour le service cancérologie du CHU de Poitiers. En 2007 uniquement, le don a été de 210 00 euros ! Mais cette année, l’organisation ne cache pas son inquiétude face à une baisse de l’engagement des partenaires. « Le principe du rassemblement est que tout est remboursé à l’ouverture, le samedi matin. Ainsi, chaque euro collecté grâce aux baptêmes, aux buvettes et à la restauration est reversé« , nous explique-t-on. « Mais cette année pour la première fois, nous étions déficitaires à l’ouverture« .

Une situation aussi triste qu’inexplicable, tant Sport et Collection apparaît comme une manifestation indispensable dans l’année automobile. Plateau sublime, convivialité et bonne uvre, il serait incompréhensible qu’une simple histoire de sponsor tue ce rassemblement.

Voir aussi : le site de l’organisateur

Et rendez-vous bientôt pour les photos et une surprise !

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "14ème Sport et Collection : son et lumière"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jack
Invité

super ce meeting de fin mai, ya plein de photos de ce meeting sur Asphaltemag.com pour les passionnés de belles caisses.

françois
Invité

je suis sur que la surprise c’est une vidéo en passager à bord d’une des voitures pour un tour de circuit.

mamat
Invité

J’y suis allé c’était génial, sauf le temps du samedi. De la pluie et une modéna sur le toit, paix à son âme…

Bonnet
Invité

franchemen ct géan … la deuxième ané ou jivé
ct vrémen cool… yavé meem d tvr 🙂

wpDiscuz