Accueil Actualités Entreprise Renault en Chine: Lazare style

Renault en Chine: Lazare style

267
11
PARTAGER

Renault_chine.jpg

Chaque semaine ou presque apporte son lot de rumeurs sur les intentions de Renault en Chine. Dernière en date: Renault aurait mis la mains sur l’usine de son ex-joint-venture Sangjiang-Renault et projetterait d’y produire un minibus (nom de code W72) dès 2010!

Là, où ça devient comique, c’est lorsque l’on se replonge dans l’histoire du site. L’histoire commence à Hudersfield (en Grande-Bretagne), en 1904, avec Clayton and Company, qui se rebaptise Karrier en 1920. En 1934, le groupe Rootes rachète Karrier et déménage le site à Luton. En 1964, Chrysler rachète Rootes. En Grande-Bretagne, Chrysler possédait déjà une usine Dodge, à Dunstable. Karrier déménage à Dunstable et ses véhicules prennent le nom de Dodge. En 1979, Dodge lance le minivan 50, mais la même année PSA rachète la branche Anglaise de Chrysler, qui devient Talbot U.K. Du coup, le minivan 50 change de logo. En 1982, Renault achète la branche utilitaire de Talbot U.K. et son usine de Dunstable. Plus insolite: elle continue de produire le minivan 50, mais avec une calandre Renault!

Renault_S36.jpg

En 1993, Renault ferme le site de Dunstable. Les Chinois de Sanjiang Space Industry achètent l’outillage et le déménage (pour la 4e fois) à Xiaogan (dans le centre du pays.) Pour 100 millions de dollars, Renault rentre dans le jeu et en 1994, le site commence à produire de Renault Trafic. Mais très vite, Renault se plaint de l’isolement du site et de l’amateurisme de Sanjiang. Les ventes n’ont que trois chiffres et en 2002, Renault décide d’arrêter les frais.

Aujourd’hui, Renault serait sur le point d’injecter 215 millions de dollars pour relancer la production à Xiaogan. Objectif: 40 000 unités annuelles. La date de 2010 n’a pas été choisi au hasard, vu que c’est l’année où l’obligation des joint-ventures devraient disparaitre, laissant les coudées franches à Renault. Après tout, lorsqu’en 1999, Renault rachetait les Roumains de Dacia, le site de Pitesti valait guère mieux que Xiaogan aujourd’hui…

Source:
AutomotiveWorld.com

A lire également:
Renault en Chine: ça commence mal…
Le retour du serpent de mer: Renault voudrait produire en Chine
Le péril jaune de Renault

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Renault en Chine: Lazare style"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gilles
Invité

d’après mes sources, ce n’est pas le Trafic 1ère version qui serait produit…mais l’Estafette!

AFLC7
Invité

Non non la Juvaquatre… Et encore, ils auraient des soucis de mise au point 😉

AFLC7
Invité

Non non la Juvaquatre… Et encore, ils auraient des soucis de mise au point 😉

RB
Invité

Magnifique photo-montage!
C’est censé être quoi?

wpDiscuz