Accueil Egocentrisme exacerbé Le Grand Prix de Monaco vu du Red Bull Energy Station

Le Grand Prix de Monaco vu du Red Bull Energy Station

182
9
PARTAGER

red bull energy station_1.jpg

A moins d’avoir passé ces quinze dernières années dans un monastère, il est très probable que vous ayez déjà consommé de la Red Bull, soit grâce à un ami qui en ramenait un pack de quinze du Brésil ou d’Espagne, soit à l’occasion d’un voyage à l’étranger. En vingt ans, l’étonnant breuvage aux vertus mystérieuses a inondé le monde de ses fines bulles et de son goût piquant, peut-être aussi grâce à la légende – couillue – qui accompagne sa recette secrète. En partant de rien, Dieter Mateschitz a réussi à bâtir un empire qui vend plusieurs millions de petites canettes bleues par mois. Comment est-il parvenu à un tel degré de réussite? Sans doute aussi grâce à une stratégie marketing savamment orchestrée où le logo taurin est systématiquement associé aux évènements sportifs les plus fous. Une stratégie qui passe aussi par un investissement pharaonique en sport automobile : WRC, Nascar, formules de promotions, WTCC, DTM et surtout Formule 1 : le taureau rouge est partout, et à chaque fois avec un anti-conformisme qui le distingue d’entre mille. Petite visite du très glamour Red Bull Energy Station dimanche dernier à Monaco

Pour tout fan de sport automobile qui se respecte, le Grand Prix de Monaco est à placer tout en haut dans la hiérarchie des courses mythiques. La proximité avec le festival de Cannes, le climat fiscal tout ce qu’il y a de plus accueillant et la situation géographique idéale font du Grand Prix Monégasque un passage obligé pour un nombre incalculable de peoples en tout genre. Luxe, glamour et belles voitures, le cocktail est détonnant mais le laissez-passer est quasiment impossible à obtenir dans le petit monde de la F1 où tout est cloisonné et bien souvent verrouillé. Un sectarisme qui na pas vraiment plu à Dieter Mateschitz et ses troupes survitaminées lorsqu’ils ont débarqué avec le Red Bull F1 Team, puis la Scuderia Toro Rosso.

Drink me i’m famous

L’une des données incontournables dans un paddock de Formule 1, ce sont les motorhome présentés par toutes les équipes qui rivalisent souvent d’audace architecturelle et de démesure. Red Bull a vite fait de s’adapter à ce paramètre et créant l’Energy Station qui viendrait presque ridiculiser les réceptifs Renault ou Ferrari par sa taille et sa superficie. Mais à la différence des autres équipes où l’accès est strictement réservé à leurs membres et à personne d’autre, Red Bull se distingue en ouvrant ses portes à n’importe qui pour peu qu’il soit équipé d’un pass paddock. Résultat, on trouve de tout chez Red Bull Toro Rosso : Des gens de chez Ferrari, Williams, Force India, Renault… Et l’ambiance y est presque conviviale. Incroyable dans le monde de la Formule 1 contemporaine. Toute la journée, les gens vont et viennent dans cette superstructure à trois étages. Parfois pour discuter avec les mécaniciens de l’équipe, d’autres pour venir apercevoir Gerard Berger, David Coulthard et compagnie, ou parfois tout simplement pour venir se servir une Red Bull bien fraîche à l’un des bars ( il y en a trois en tout dans l’Energy Station ).

P1090707.JPGP1090719.JPGP1090704.JPGP1090712.JPG

En plus du bâtiment en lui-même, la structure est posée sur une gigantesque plateforme flottante qui a été amarrée au port de Monaco et qui est arrivée là… Par la mer! Cette énorme plateforme recouverte de tek est équipée dune jolie piscine sur le pont supérieur marquée de l’incontournable taureau rouge, mais aussi d’un équipement audio à faire pâlir les plus grosses boites de nuits de la côte d’azur : David et Cathy Guetta n’étaient pas présents à l’Energy Station par hasard.
Tout était fait pour faire du Red Bull Energy Station le théâtre des plus belles fêtes, c’était malheureusement sans compter sur la pluie qui n’a cessé de s’abattre sur le rocher monégasque toute la semaine du Grand Prix. Cela ne rebutait pas les plus déterminés, mais à cause de cela les pauvres Formula Unas étaient obligé de délaisser la piscine et le bikini pour aller s’abriter à l’intérieur.

Fomula Unas : Give you wings

Car l’autre attraction du Red Bull Energy Station, ce sont les Formula Unas. A l’occasion de chaque Grand Prix, Red Bull invite 10 filles à venir vivre les coulisses de la Formule 1. Les Formulas Unas viennent de tous les pays, et sont toujours aussi jolies d »où quelles viennent. Alors pas surprenant de voir les invités se tourner plus facilement vers ces dix très charmantes demoiselles plutôt que vers la monoplace Red Bull RB4 exposée devant le bâtiment. Et les Formula Unas étaient loin dêtre les seules à faire tourner les têtes des hôtes masculins : Karen Minier – madame Coulthard – n’avait par exemple rien à leur envier… Ni la quasi-totalité des invitées présentes à l’Energy Station. Incontestablement plus sympa à voir que la rigueur allemande de chez BMW ou les portes fermées de chez McLaren.

P1090731.JPGP1090746.JPGP1090748.JPGP1090776.JPG

Malgré le mauvais temps, beaucoup venaient trouver refuge chez Red Bull tout au long de la journée et les terrasses commençaient à grouiller de people dès les premiers rayons de soleil en milieu d’après midi. Sont passés à l’Energy Station ( entre autres ) Jackie Stewart, Brigitte Nielsen, David Guetta, Tom Kristensen ( monsieur Le Mans ), Quentin Tarantino, tout l’équipe de TF1 – F1 à la une, Raul accompagné d’un contingent de joueurs de foot. Le rappeur Puff Daddy, Nicole Schrezinger des Pussycat Dolls et la richissime héritière grecque Athina Onassis ont également été aperçus près de l’Energy Station.

Bref, ambiance unique chez Red Bull : Musique, jolies filles et une guest-list impressionnante, tout était prévu pour s’amuser. Il ne manquait plus que Max Mosley et ses assistantes pour que la fête y soit parfaite!

Ci-dessous : Une petite vidéo de l’Energy Station dimanche dernier :

http://www.youtube.com/watch?v=fV4fP30Q1qk nolink

La stratégie de communication de Red Bull est décidément un cas d’école : Une publicité basée essentiellement sur le « buzz » provoqué par quelques coups fumants et une efficacité marketing à toute épreuve. Ça doit être ça, l’effet Red Bull

Cliquez sur les vignettes pour accéder à la galerie

P1090780.JPGP1090816.JPGP1090782.JPGP1090823.JPG

A lire également : Interview Karen Minier

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le Grand Prix de Monaco vu du Red Bull Energy Station"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Simon Cussoné
Invité

Waw!! ça donnait presque envie d’y être!

Anonyme
Invité

Elle et jolie la fille en bleu!!!

bof
Invité

moi sa m’a jamais rien fait la red bull…

PIPOUFIPOUFPOUF
Invité

Au Mans Audi a et de loin (Qui plus ets l’année derniere) les plus grands batiments)
C’est deja enorme un truc de fou alors je serais curieux de voir en vrai la taille des installations de red bull
Vous n’auriez pas des photos plus grandes ???

wpDiscuz