Accueil Actualités Entreprise Ford en France, fin de lacte 3?

Ford en France, fin de lacte 3?

61
5
PARTAGER

Ford_FRANCE.jpg
De la Ford T à lusine de transmission de Blanquefort, en passant par Matford, les Vedettes ou Poissy, Ford est la plus française des marques étrangères. Si tout a commencé à Bordeaux il y a 100 ans, cest peut-être là que tout sachèvera dans 2 ans. Le premier importateur de Ford en France sinstalle à Bordeaux, pour les facilités accordées par son port. Henri Ford rachète ses locaux pour y assembler le modèle T en CKD, non sans quelques adaptations locales qui en feront des « Bordelaises ». Fin de lacte 1 avec larrêt de la T. Lacte 2 démarre en 1934 par un accord avec le constructeur alsacien Mathis donnant naissance aux Matford. Après le rachat complet de Mathis, cest la naissance de Ford SAF. Un acte 2 qui sarrête à la fin de lannée 1954, avec labsorption par Simca, au moment du lancement des Vedettes, futures Régence et Versailles, conçues à Dearborn.

1969. Jacques Chaban-Delmas est député-maire de Bordeaux et Premier ministre. Une amitié personnelle le lie à Henry Ford II. Le premier est en recherche dactivité pour sa ville alors endormie et lautre voit en la boite automatique un bel avenir en Europe. Dans une bataille épique ou tous les coups seront permis, la capitale Girondine lemportera face à Charleville Mézières. Lusine construite à Blanquefort comptera jusqu’à 3500 salariés, mais la vie de délocalisé nest jamais facile. On ne compte plus les remaniements, plans et déploiements. Et depuis le départ annoncé en 2010 voici un an, aucune alternative ne se dessine vraiment. Certains croient encore à Ford, dautres imaginent le pire, la fermeture du site. Deux constructeurs seraient en pourparler, on évoque aussi la parcellisation du site et la vente à des entreprises de lautomobile. On parle de lassemblage de véhicules hybrides ou électriques. Belle perspective, quand on sait que lusine de la Saft, productrice de batteries Lithium-ion, est à quelques kilomètres de là. On ose croire en nouvelle vie pour le site, loin de Ford et plus près de lautomobile de demain.

Lire aussi Brève rencontre Ford Vedette

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Ford en France, fin de lacte 3?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
cocodrile
Invité

qu’elle tristesse de voir peut etre une usine comme celle ci disparaitre avec ces salariés.
Et puis ils fabriquent la boite automatique des Ford Mustang.snif snif

Hilios
Invité

+1, cela me déçoit que Ford ne viennent s’installer davantage en Europe. En commençant par la France. Une usine pour y fabriquer un modèle international serait bien…

Olivier
Invité

bon dieu POURQUOI ILS VENDENT PAS LA MUSTANG EN EUROPE? j’aurais été un des premiers acheteurs. Je suis sur du succès qu’aurait remporté le modèle 2005

wpDiscuz