Accueil Berlines La Renault Laguna GT en détails.

La Renault Laguna GT en détails.

265
20
PARTAGER

Laguna_GT_01.JPG

Malgré deux articles consacrés à la nouvelle Laguna GT (communiqué Renault & salon de Genève), nous sommes restés sur notre faim au sujet des explications techniques, jusqu’à présent inexistantes. Renault vient de corriger le tir à l’aide d’un joli communiqué, auquel il manque encore schémas et photos techniques.

Petite précision que je pense nécessaire, on parle bien ici de la Laguna GT, qui a récemment inauguré le châssis Active Drive 4RD, 4RD pour 4 roues directrices. Attention de ne pas faire l’amalgame avec 4 roues motrices. La Laguna n’existe pas en transmission intégrale.

Comment ça marche?

Le système Active Drive fonctionne grâce à un pilotage électronique de la dynamique du véhicule. Un calcuteur placé au niveau du train arrière se charge de recueillir plusieurs informations (vitesse du véhicule, angle du volant, vitesse du volant) afin de modéliser précisement la dynamique de la voiture à chaque instant. En fonction de ces paramètres, le calculateur influe sur l’angle des roues arrière via un actionneur électrique. Ce système fonctionne suivant deux principales lois : une vitesse inférieure à 60 km/h et une vitesse supérieure à 60 km/h.

A faible allure.

Lorsque la vitesse est inférieure à 60 km/h, le système Active Drive peut faire braquer les roues arrière jusqu’à 3,5° dans le sens opposé de la consigne volant (volant braqué à gauche, roues arrière braquées à droite). Ces 3,5° diminuent le diamètre de braquage de la Laguna GT par rapport à la 2RD : de 12,05m à 10,80m, dès lors équivalent à celui d’une Clio. Un gain agréable lors de déplacements et de manuvres en ville.

Sur la route.

A partir de 60km/h, augmenter la vivacité du train arrière devient dangereux. Ce qui peut se comprendre en ville n’est plus valable sur la route où l’on recherche le plus souvent un maximum de stabilité. Le système Active Drive agit alors différemment en ordonnant aux roues arrière de braquer dans le sens de la consigne volant (volant braqué à gauche, roues arrière braquées à gauche). L’angle de braquage pourra aller jusqu’à 2° dans cette configuration. La voiture sera alors plus stable, mieux équilibrée et moins sensible aux changements de cap.

Le châssis Active Drive apporte aussi un gain important en termes de sécurité active, avec une réponse du train arrière adaptée à chaque situation (manuvre d’évitement ou déséquilibrage lors d’un freinage).

Laguna_GT_02.JPG

Voilà. Renault nous dévoile un peu plus ce fameux châssis. Théoriquement, cette avancée technologique (qui n’en est pas une puisque quelques japonaises sont depuis longtemps équipées de systèmes similaires, Honda Prelude en tête) ne devrait apporter que des avantages. Et quand on lit le communiqué, c’est une évidence. Toutefois, on préfèrera patienter jusqu’aux essais routiers pour se faire un avis ferme et définitif.

Galerie Renault Laguna GT :

Renault_Laguna_GT_18 Renault_Laguna_GT_08 Renault_Laguna_GT_10 Renault_Laguna_GT_14

Galerie Renault Laguna GT à Genève :

renault Laguna GT - Salon de Geneve 2008 (3).JPG renault Laguna GT - Salon de Geneve 2008 (5).JPG renault Laguna GT - Salon de Geneve 2008.JPG renault Laguna GT - Salon de Geneve 2008 (4).JPG

A lire également :

Renault veut produire en Chine.
F. Alonso réaliste pour 2008.

Source : Renault.

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "La Renault Laguna GT en détails."

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben
Invité

J’attend avec impatience les premiers essais. La rumeur prétend que ça lui donnerait l’agilité d’un Boxter. Si c’est vrai, ça va être quelque chose !

jules
Invité

Ah tiens un système qui était présent sur les honda prelude des années 80 😆

Homer S.
Invité

Il y aussi les anciennes citroen (voir l’article activa) et oui les francais connaissaient déjà le système depuis longtemps, désolé de vous décevoir. Mais maintenant ce système est mieux optimiser

pilou5976
Invité

le syteme existe depuis longtemps mais il l’avait abandonné a part pour les engins

Kevin
Invité

Vous vous trompez :
@ jules : le système Honda des années 80 était purement passif, il s’agissait d’un arbre reliant la crémaillère avant à la crémaillère arrière. Il n’y avait aucune stratégie ni pilotage du sur/sous virage.
@ Homer S. : le système Activa concernait le contrôle du roulis (rotation de la caisse autour de son axe longi, due à la force centrifuge). Il n’y avait aucune action sur le braquage arrière.

wpDiscuz