Accueil Eco techno La Mairie de Londres séquipe de bus fonctionnant à lhydrogène

La Mairie de Londres séquipe de bus fonctionnant à lhydrogène

65
3
PARTAGER

Bus_hydrogene_londres.jpg
Dans le marasme actuel des bagarres de Ken Livingstone, le Maire de Londres, le procès que Porsche lui fait, les motards qui veulent rouler dans les voies de bus et les taxes anti-voitures qui fleurissent, il était temps que la collectivité prenne des décisions constructives

Largent du péage urbain de Londres va ainsi servir à séquiper de 10 bus à hydrogènes, ce qui est indiscutablement une excellente décision. Ils serviront à des tests en condition réelle et embarquent en fait deux technologies.

Ces bus Mercedes sont ainsi à combustion dhydrogène pour cinq dentre eux, lhydrogène faisant fonctionner un moteur à combustion adapté comme les BMW série 7 expérimentales. Un système moins coûteux globalement mais au rendement énergétique et écologique fort discutable, lhydrogène étant généré à partir délectricité et lensemble de lopération ayant des pertes importantes.

Les cinq autres sont équipés de batteries électriques et de pile à combustible pour les recharger. Ce sont donc des bus hybrides électricité/hydrogène, lhydrogène compressé servant à faire fonctionner la pile à combustible, prolongateur dautonomie des batteries électriques.

Le système est très onéreux aujourdhui, mais à condition que lhydrogène soit produit de manière écologique, cest la solution quasi idéale quand une autonomie très importante est nécessaire (sinon il vaut mieux tabler sur le tout électrique).

Et cette opération de la Mairie de Londres nest pas quune annonce puisquelle sest accompagnée dun marché public pour limplantation dune station service dhydrogène dans Londres réservée à ces services publics, marché qui a été remporté par le géant de la chimie Air Products. Le tout sera en service en 2010, accompagné de 60 voitures à pile à combustible pour les services municipaux.

Selon la Mairie de Londres ces transports publics sont actuellement responsables de 22% des « émissions » de la ville de Londres, ils doivent donc subir les mêmes « restrictions » que le reste des automobilistes.

Sources : Mairie de Londres, Air Products, Autobloggreen

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La Mairie de Londres séquipe de bus fonctionnant à lhydrogène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sone
Invité

J’habitais à Londres et je suis toujours étonné de voir qu’une si grande ville n’ai pas encore de « péage » urbain… Paris est incontestablement un paradis pour les automobilistes. Si si, venez à Londres et vous comprendrez.

Fastbear
Invité
Je trouve le péage urbain carrément puant et fascisant. Certains auront les moyens et donc le droit et que les autres crèvent. Qu’ont ferme des quartiers entiers voir tout le coeur de la ville a l’automobile me semblerait plus judicieux et mettrait tout le monde a la même enseigne. Mais cela n’arrivera pas. Tout les bourgeois et élus qui nous balancent leurs leçons a la figure ne pourraient jamais se passer de leurs (grosses) autos. Allez voir le si le maire de Londres prend le métro ou fait du vélo. . Pour en revenir au sujet je trouve très bien… Lire la suite >>
Vincent P.
Invité

article « lhydrogène étant généré à partir délectricité »

=> la majorité de l’hydrogène est quand même produit par vapo-reformage du gaz naturel …

wpDiscuz