Accueil Eco techno Pininfarina/Bolloré électrique, précisions

Pininfarina/Bolloré électrique, précisions

56
1
PARTAGER

hf_fantasyfrt.jpg

Alors que Pininfarina sapprête à dévoiler son concept Sintesi au salon de Genève, doté de plusieurs piles à combustible, plusieurs précisions sur la future voiture électrique du designer / constructeur italien émergent. Le véhicule est le fruit dune alliance avec Bolloré, autant technique que financière.

Si toutes les spéculations vont bon train sur le design de la première voiture électrique de série de Pininfarina et Bolloré, on ne sait toujours pas si elle aura un lien de parenté avec la Sintesi, concept majeur du designer.

Dun point de vue de larchitecture, même si elles seront toutes les deux tournées vers les énergies renouvelables, la Sintesi, elle, sera dotée dun moteur électrique, entraîné par plusieurs petites piles à combustibles et batteries. Celles-ci seront réparties également sur lensemble du véhicule, permettant un design dit novateur, tournée vers lefficience.

La voiture toute électrique, pour linstant offerte en location, voir leasing, à la fin de cette année, sera elle mue par un moteur et des batteries Lithium métal polymères (LMP) de Bolloré.
sintesi.jpg
Celles-là même qui ont fait lobjet de la construction dune usine dédiée en Bretagne et de lalliance commerciale avec laméricain Exopack pour ses conducteurs. Les LMP seraient données pour une « vie » de 200 000 km (on suppose en prenant en compte l’usage « moyen » d’une voiture de nos jours).

Et on sattarde sur les batteries, car comme vous le savez elles sont la clé de voûte des véhicules électriques, facteur déterminant de leurs performances et prix final.

En loccurrence la Pininfarina électrique est attendue avec un 0 à 50 km/h en moins de 5 secondes et avec une pointe de vitesse de 130 km/h.

Les objectifs de lui allouer une autonomie de 250 km, avec recharge complète en 5 heures sont toujours dactualité. En cas de besoin une recharge de 5 minutes vous permettrait un peu plus de 25 km de roulage.

De même les objectifs de production de 20 000 véhicules dici à 2012, à destination des USA, Europe et Japon sont maintenus.

Lensemble est au conditionnel et on lespère sera confirmé (ou non) à Genève, de même léventuel lien de parenté entre la Sintesi et la future Pininfarina/Bolloré électrique.

Enfin dans l’ensemble du projet, on espère que la petite Blue Car trouvera elle aussi le chemin de la vie commerciale.

Sources : Ev World, Converting magazine

Illustration : le concept Hafei/Pininfarina HF Fantasy en tête, la Sintesi : ses batteries (LMP ?) et ses piles à combustibles réparties sur l’ensemble du châssis.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Pininfarina/Bolloré électrique, précisions"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vincent P.
Invité

Je suis content que les baterries de bolloré trouvent une place dans une voiture stylée Pininfarina.
.
Parce que bon, la blue car a une esthétique assez … spéciale on va dire.
Pour moi, cette voiture a éré dessinée comme ça pour qu’on parle d’elle, certainement pas pour une mise en vente.

wpDiscuz