Accueil Ecologie Limage et l’avenir du diesel

Limage et l’avenir du diesel [1 de 2]

123
11
PARTAGER

Diesel_Station.jpgPublié dans la prestigieuse revue ForbesAutos, Michael Bettencourt trace une image assez réaliste de la situation du diesel sur le continent nord-américain qui, malgré laffluence de nouveaux modèles diesels à Détroit, nest peut-être pas prêts à sy convertir. En deux parties, voici donc un portrait du gazole et de son avenir.

Selon Bettencourt, les constructeurs automobiles ont vanté sur la place publique la révolution « verte » quamènent les nouvelles technologies, telles que lhybride, le tout électrique, lE85 et les piles à combustible à l’hydrogène. Elles sont porteuses d’une meilleure économie de carburant, plus écologiques et réduisent la dépendance des États-Unis au pétrole étranger.

Parallèlement, les constructeurs ont aussi développé des moteurs diesel moins polluants et plus écoénergétiques. Cest le cas entre autres de la technologie Bluetec développée par Daimler-Chrysler et Volkswagen AG en est un bel exemple. Entre autres, cette technologie permet de réduire en particulier les particules doxyde dazote (NoX).

En réalité, les Américains ne connaissent pas le diesel et ne semblent pas sy intéresser. Selon une enquête menée par la firme Kelley Blue Book, seuls six pour cent des Américains qui regardent pour acheter un véhicule en janvier disent que le diesel est susceptible de devenir une source de carburant dominante aux États-Unis.

Cependant, lors du North American International Auto Show à Detroit, les constructeurs ont présenté cette année plus de 10 véhicules à motorisation diesel, un nombre impressionnant lorsqu’on le compare aux précédents salons. Dailleurs, lors dune discussion que nous avions eu au Salon de Détroit avec Luc Bernard, nous étions surpris de voir comment le diesel prenait une place importante sur la technologie hybride, comme si le diesel est en train de devenir « la nouvelle technologie « verte » dominante.

Certains constructeurs, particulièrement les allemands, prétendent que le diesel est la solution la moins dispendieuse pour économiser du carburant, car elle permet de parcourir jusquà 30 pour cent plus de kilomètres par litre consommé. De plus, les motorisations diesel ont fait des progrès importants, grâce notamment au diesel à faible teneur en soufre, à une meilleure injection, à des meilleurs filtres à particules et au catalyseur doxyde dazote.

Mais, la population américaine y faire fi. Dans le même sondage, 40 pour cent croit que les hybrides sont susceptibles de devenir le choix dominent, suivi par des véhicules à pile à combustible (20 %), le Flex-fuel E-85 (17 %) et le biodiesel (10 %).

Lire aussi:
Détroit 2008: BMW ou le diesel contre attaque
Le prix de lessence bouleverse les Etats-Unis

Diesel ou hybride : lequel choisir ?
Le diesel en bout de course ?

Source: ForbesAutos

Powered by ScribeFire.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Limage et l’avenir du diesel [1 de 2]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Hellem
Invité

Bruno des phrase: En réalité, les Américains ne connaissent pas le diesel et ne semblent pas sy intéresser. Sont très tarte à la creame style Detroit. Tous motorisation professionel (gros camions, bateau) sont en diesel meme en US. Pour le simple raison de leur consomation plu faible.
Et pour définé quel serra la nouvelle technology basé sur un sondage public…..ça dits rien sur leur faisabilté technique et surtout pas sur leur « impact ecologique pour leur entière cycle de vie »

ouimais
Invité
Très franchement, le diesel, son « image » et son avenir… Ok je veux bien qu’on en soit à se poser des questions pareilles, mais il ne faut pas oublier que: par rapport à son image: – Elle ne tient qu’aux taxes plus basses que sur l’essence – Elle finira dans un avenir proche à prendre une sacrée baffe quand les gens commenceront à se demander pourquoi nous poussons un carburant interdit au Japon et dans de nombreuses villes aux USA et dans d’autres pays par rapport à son avenir: – Aujourd’hui, aucune technologie ne permet de supprimer complètement les émissions néfastes… Lire la suite >>
Guy
Invité

@ouimais

BRAVO. Quand est-ce qu’on comprendra que les turbos essence seront bientôt aussi compétitifs ?

phverbeke
Invité

OK, il faudrait plus largement informer le public pour qu’il connaisse vraiment le bilan pollution du diesel mais ça fait des années que je lis les partisans de l’essence qui annoncent la fin proche du mazout et…
c’est raté
70% des ventes sont gazoil.

Il faut faire la différence entre vos souhaits et la réalité.
Non, le gasoil n’est pas près de disparaître. Dès qu’on promet 1 centime de défiscalisation à un français, il fonce.
Si vous tentez de lui reprendre, il fait une émeute 🙂

Doudou
Invité
Reste que le diesel a un rendement énergétique meilleur que l’essence, ce qui fait qu’a technologie équiuvalente, une diesel consommera toujours moins que l’essence. Non, l’essence, niveau économie de carburant, n’arrivera jamais au niveau du diesel. Même avec un litre au même prix, le diesel restera plus avantageux au niveau consommation (je ne parle pas d’ammortissement général du véhicule). Les différences de prix essence-diesel sont en partie dûes au fait que les ocnstructeurs « se rincent » plus sur le diesel que l’essence, car il a meilleure côte. On lit que les prochaines normes euro se trompent sur les emissions : pas… Lire la suite >>
wpDiscuz