Accueil Eco techno Cité Vu, lAutolib dAntibes

Cité Vu, lAutolib dAntibes

75
3
PARTAGER

cite vu5_1.jpg

Mis en place en Juillet 2007, le système de location Cité Vu est précurseur, tout comme Liselec à La Rochelle. Il permet moyennant un abonnement de louer un micro véhicule électrique à tout moment dans lagglomération dAntibes. Pour cela rien de plus simple vous passez un coup de fil

Cité Vu est ainsi aussi intelligent dans le type de véhicule quil met à disposition de ses usagers, des microcars électriques, 2 places et un coffre digne de ce nom que dans la méthode de réservation.

Où que vous soyez à Antibes et à quelque heure que ce soit vous pouvez donc appeler un serveur vocal qui détecte votre situation géographique par reconnaissance vocale, vous indique le véhicule le plus proche et vous le réserve. Cest tout simplement génial !

Cest en fait la première étape de votre adhésion qui balaye ensuite toutes les contraintes. Pour vous abonner il faut en effet prouver que vous avez le permis et donner une caution. Puis un badge ouvrant les véhicules réservés vous est alloué et à partir de là : « Roulez jeunesse ! ».
cite_vu2.jpg
Georges Gallais créateur du concept (illustrations ci-dessus), lauréat du prix de linnovation Galiléo en 2005, rencontré à Antibes dans un de ces véhicules silencieux (Ndla : que cest agréable dans les collines boisées du Sud !), nous dit quelques mots des avantages du dispositif :

« Avec Cité Vu vous êtes libre de rouler quand vous le voulez avec des véhicules parmi les plus respectueux de lenvironnement. Financièrement vous ne supportez quun coût relatif pour vos trajets urbains et vous bénéficier du stationnement gratuit dans la vile dAntibes, ce qui est comme chacun le sait un budget qui devient de plus en plus important quand on vit dans une grande agglomération. »

P1000444 P1000458P1000468P1000467

Concernant le budget on est effectivement dans des coûts forts raisonnables notamment pour inciter les habitants de la ville à en profiter. Ainsi votre abonnement mensuel à Cité Vu vous coûtera 8 par mois puis vous serez débité au temps dutilisation, en loccurrence de 10 cents la minute dutilisation. Le tout est aussi permis grâce au soutien des pouvoirs publics, la ville dAntibes et la région Paca parmi eux.

P1000459 P1000461P1000463P1000448

Premiers résultats, 1800 trajets depuis juillet 2007, mais pour le bilan détaillé, voici la deuxième partie de notre article.

Sources : Vulog, Antibes

Merci à lassociation AVEM pour son concours, à Georges Gallais, les villes dAntibes et de Sophia Antipolis pour leur accueil.

Pour les villes intéressées par le dispositif : www.vulog.com, www.citevu.com

Première partie : Cité Vu à Antibes, la génèse

Seconde partie : Cité Vu à Antibes, premiers constats

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cité Vu, lAutolib dAntibes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Moizor!
Invité
En considérant qu’un trajet vers le lieu de travail dure 1 heure en voiture, l’aller/retour correspondra à 2 heures, par jours. Hors, 2 heures d’utilisation, c’est 10 cents, soit 0.1 euro multiplié par 120, car l’état demande 10 cents par minutes d’utilisation et 120 correspond, en minutes, à 2 heures. Le résultat est donc de 12 euros par jours pour le trajet aller/retour. Par mois, le coût s’élève à 12 euros multiplié par 30, car un mois comporte 30 jours, ce qui nous fait payer 360 euros. En prenant en compte les weekends, on enlève 8 jours, soit, en l’occurence,… Lire la suite >>
R1
Invité
@moizor Je ne comprends pas l’interet de vivre a antibes a une demi heure de son travail. A paris, je vis à 25 minutes à pied de mon travail. Cout = 0 Changeons les mentalité et vivons mieux. En plus, je pense qu’en une demi heure à Antibes (hors période des bouchons estivaux, on traverse la région en une demi heure. Ce moyen de locomotion est fait pour des trajets dun quart d’heure qui garde une dimension humaine à la vie. Enfin, je tiens à dire que les personnes travaillant 30 jours par mois sont rare (les chefs d’entreprise le… Lire la suite >>
georgesv
Invité

effectivement,
il faut dans le calcul déprimant ci-dessus ajouter le temps que vous passez au travail pour vous offrir les moyens de vous déplacer.

Si vous additionnez bien, vous devez pouvori vous rapprocher de votre domicile.
Première chose, prenez les TC matin et soir (un temps pednant lequel on peut faire autre chose) et réfléchissez aux autres déplacements.

wpDiscuz