Accueil Constructeurs Seat table sur les marchés émergents

Seat table sur les marchés émergents

56
3
PARTAGER

Copie_de_Seat_logo.jpg

Les personnels aux commande de Seat affichent une ambition claire : atteindre la barre des 800 000 unités commercialisées à travers le monde à l’horizon 2018. D’ici 2010, ils visent comme première marche à franchir le seuil de 500 000 unités. Pour réaliser cet objectif, cap sur les marchés émergents. L’Amérique latine figure en place de choix dans le viseur.

A court terme donc, c’est une nombre de 500 000 unités commercialisées que les dirigeants veulent atteindre. Ce au niveau mondial et d’ici à 2010. Un nombre revu à la hausse à l’horizon 2018 avec 800 000 unités écoulées toujours à l’échelon international (pour 430 000 en 2007). Les responsables de Seat parient sur l’explosion des marchés émergents afin d’atteindre ces différents seuils de ventes. Ramón Paredes, vice-president de Seat, a ainsi déclaré que les véhicules de la marque allaient dans les prochains moins investir des pays comme la Russie, l’Ukraine, la Bulgarie, la Roumanie ou la Pologne.

Mais c’est prioritairement sur les marchés d’Amérique latine (Venezuela, Argentine, Brésil, Equateur et Colombie) que vont se porter les efforts d’implantation du groupe. Cette annonce confirme le fait que Seat prend en compte « les bonnes perspectives économiques de ces pays ». La présence d’automobiles du groupe sur ces marchés était jusqu’ici quasiment nulle.

A lire également. Spyshot : Seat Ibiza, Taxis au GPL à Madrid et 6 millions de Seat à Martorell.

A voir également. Galerie Seat Altea XL 1.8TFSi.

2007_altea_18tfsi_012007_altea_18tfsi_022007_altea_18tfsi_032007_altea_18tfsi_04

2007_altea_18tfsi_072007_altea_18tfsi_102007_altea_18tfsi_112007_altea_18tfsi_12

Source : Seat.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Seat table sur les marchés émergents"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Symon
Invité

Et le Chili??

J’espère que Monsieur Paredes se souvient d’un des marchés les plus diverse du monde.

Je croise les doigts!!

Al1
Invité

Il y a un véritable paradoxe à vouloir d’un côté doubler la production automobile des principales marques mondiales, et de l’autre à prôner des politiques d’économies d’énergie fossiles… Certes, ce ne sont pas le mêmes qui font l’un et l’autre, mais ce sont deux directions totalement opposées. Les réserves de pétrole vont diminuer de façon exponentielle, comme le prix du baril… Mark my word !

tonio
Invité

Le chili reste un marché pour les asiatiques 60% du marché pour les japonaises et coréennes. Et maintenant les chinoises débarquent avec des ventes plutôt correctes.

wpDiscuz