Accueil Ecologie Autolib voitures électriques en liberté

Autolib voitures électriques en liberté

138
12
PARTAGER

Blue_car.jpg

Après le succès de Velib, celui plus relatif de « lauto-partage », la Mairie de Paris compte frapper à nouveau un grand coup en 2008, avec la mise en location à tarif accessible de 2 000 voitures électriques dans la capitale.

Sur le même principe que le dispositif de location de vélo « municipaux » (20 000 disponibles), Bertrand Delanoë et ses adjoints travaillent donc à créer en partenariat un parc de 2 000 voitures électriques en location à lheure ou à la journée.

Une douzaine de sites destinés au projet sont à létude, où vous pourrez louer votre voiture jour et nuit sans réservation et à condition quil y en ait une de disponible. Les forfaits incluront un certain nombre de kilomètres et les bornes de recharges gratuites déjà existantes (80 environ dans Paris et 30 environ en banlieue parisienne) et à venir permettront une plus grande mobilité en plus de la charge de départ.

Les voitures pressenties, coûteuses à lachat pourraient néanmoins être partiellement amorties par la vente despaces publicitaires sur leurs carrosseries.

Le maire de Paris espère ainsi que ce service permettra à un certain nombre de parisiens de ne pas utiliser leur voiture intra-muros, voir de ne pas avoir à en acheter une. Il estime ainsi que la multi-location chaque jour dune voiture électrique, réduira de 5 à 10 voitures la fréquentation quotidienne de la capitale.

Françoise de Panafieu qui sera sa principale opposante à sa réélection propose également de créer un parc de 2500 voitures en self-service.
Cleanova_2_1280.jpg
Et on vous garde le meilleur pour la fin, les deux véhicules types envisagés sont effectivement enthousiasmants puisquil sagit de la Blue Car de Bolloré (le montage en tête darticle nest quune hypothèse de notre part) ou la Cleanova II sur base Kangoo de SVE/Dassault.

La Blue Car dispose dune autonomie théorique de 250 kms et dune vitesse de pointe de 130 km/h, la Cleanova II de 150 à 200 kms dautonomie, et 120 km/h en Vmax.

La commercialisation de ces deux véhicules est prévue pour cette année.

L’ensemble de ces informations est à prendre au conditionnel, mais dès qu’elles se confirmeront et s’étayeront, nous reviendrons dessus.

Sources : The Times, Paris.fr

Merci à Alexis et Pascal pour les photos

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Autolib voitures électriques en liberté"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Shadiest
Invité

Interressant comme concept, mais j’ai du mal à trouver la rentabilité dans un tel projet, on ne pourra esperer des prix aussi attratif qu’avec le velib’ ^^

yaha
Invité

Très bonne chose pour ceux qui, comme moi, ont une épave (renault 5) pour quelques kilomètres par an, sans avoir les moyens d’acheter quelque chose de mieux. Eléctrique, pourquoi pas, de toute manière, c’est pour aller en ville…
Le seul bémol: Les banlieusards n’en auront pas…Et c’est dommage, car ce sont eux qui en ont le plus besoin.

yaha
Invité

J’ajouterais que si on retire 10 épaves comme la mienne pour 1 vehicule en location, ca fera des places de parking.
Et aussi que Paris est en retard par rapport à Bruxelles, ou cambio (non éléctrique, c’est le petit plus…) est déjà disponible depuis longtemps.

Al1
Invité

Génial ! Si en plus c’est électrique => silence et propreté. En revanche, je me pose la question de la caution : vu le prix d’achat des véhicules, la caution par carte bleue, ça va être chaud ! Je pense qu’ils vont s’orienter plutôt vers un système d’abonnement annuel avec 50 démarches à faire pour s’assurer que les gens qui vont les louer vont les rendre… A noter : gare à l’autonomie ! se retrouver en rade d’électricité à 50 km de la prochaine borne, ça va être rageant…

LUKA
Invité

C’est effectivement une bonne initiative si elle est aussi bien organisee que Velib’ mais egalement a condition que si on interdit la circu dans le centre ville au profit de ce genre de vehicules en location (c’est ce qu’ils veulent faire je pense), alors il faut prevoir des parkings geants en peripherie de la zone interdite pour les banlieusards, touristes etc…

wpDiscuz