Accueil Bio-carburants Normes CAFE : Bush signe

Normes CAFE : Bush signe

275
22
PARTAGER

 

Enfin! Après plus dune année de tractations et de rebondissements, les nouvelles normes defficacité énergétique américaines pour les véhicules automobiles sont désormais rehaussées. Hier, le Président Bush a donc promulgué la fameuse loi, la décrivant comme une « marche importante » vers lindépendance énergétique des États-Unis et permettra datténuer le réchauffement de la planète.

La loi, qui renouvelle la norme CAFE (Corporate Average Fuel Economy), exige que les constructeurs réduisent la consommation moyenne des véhicules de 40 pour cent à 35 miles par gallon (6,8 l./100km) dici 2020. La loi exige également une croissance de la production de léthanol à 36 milliards de gallons (136 milliards de litres) dici 2022.

« Nous faisons un grand pas pour réduire notre dépendance au pétrole, la lutte contre les changements climatiques et l’accroissement de la production des carburants renouvelables, ce qui donnera aux générations futures une nation plus forte, plus propre et plus sûre », a déclaré le Président Bush lors dune cérémonie au Département de l’Énergie.

Selon une projection faite par le parti Démocrate, si la loi est respectée dans son intégrité, elle permettra déconomiser quelque 4 millions de barils de pétrole par jour dici 2030, plus du double de limportation actuelle du Golfe Persique.

La semaine dernière, la loi avait été approuvée in extrémis par le Sénat américain. Sous le chantage dun véto présidentiel, les Démocrates avaient alors cédés aspects de la loi, dont labrogation des subventions fiscales de 13 milliards de dollars alloués aux grandes sociétés pétrolières et gazières et lobligation que les services publics utilisent des carburants renouvelables dans une proportion de 15 pour cent.

Quant aux grands constructeurs, face à une défaite presque certaine, ils avaient finalement donnés leur appui publiquement au début décembre. 

Eh bien, ceci conclue une histoire en plusieurs chapitres (voir « lire aussi »).

LA NORME CAFE
La norme de la CAFE (Corporate Average Fuel Economy) est la moyenne ajustée des consommations de carburant des véhicules dun constructeur, pondérés par les ventes aux États-Unis. Bref, après chaque année, les constructeurs doivent démontrer que la moyenne de la consommation des véhicules vendus ne dépasse pas la valeur prévue par la Loi (inchangée depuis 1992). Celle-ci est fixée en miles par gallon : 27,5 mpg pour des automobiles (8,6 l./100 km) et de 22,2 mpg pour les camions, camionnettes et SUV (10,6 l./100 km). Cette Loi prévoit évidemment des pénalités pour tout dépassement dun constructeur.

Lire aussi:
Nouvelles normes CAFE adoptées par le Sénat
Le Sénat américain rejette les nouvelles normes CAFE
Nouvelles normes CAFE: les constructeurs se rallient finalement…
Le Sénat Américain adopte de nouveaux standards de CAFE

Les économies de carburant selon la Maison Blanche vulgarisation et explication [1 de 3]
Les économies de carburant selon la Maison Blanche les constructeurs sexpriment [2 de 3]
Les économies de carburant selon la Maison Blanche la situation est similaire en Europe [3 de 3]

Sources : MSNBC



 

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Normes CAFE : Bush signe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ass
Invité

Excellente nouvelle!

Patrice-L
Invité

Non, ça n’est pas une excellente nouvelle, car prévoir 36 milliards de gallons d’éthanol (sans doute par an) c’est détourner d’autant de productions agricoles destinées à la nourriture des populations d’où spéculation et tensions sur les prix et famine dans les pays sous-développés.
Tout le monde sait que Bush n’en a rien à faire. Au moins, en France, avec le « grenelle » de l’écologie les voitures fonctionnant à l’éthanol sont taxées pour ce qu’elles sont : des véhicules polluant!

LUKA
Invité

@ Patrice-L

Tu as raison : deplacons nous tous a pied **

** bon, pour faire 50 km ca va pas etre facile…

Olivier
Invité

@patrice : à ce que je sache l’ethanol est fabriqué aux usa à partir du maïs. Or il n’y a pas de pénurie de maïs dans le monde. De même chez nous il est surtout fabriqué à partir de betterave. A-t-on entendu parler de pénurie de betterave?
il ne s’agit pas de « détourner dautant de productions agricoles destinées à la nourriture des populations » comme vous le dites. Et votre « Tout le monde sait que Bush nen a rien à faire » prouve que vous n’etes pas sérieux.

gabbby
Invité

La réalité c’est que les USA ont besoin de baisser leur dépendance au pétrole. C’est une bonne chose !
Mais l’environement, c’est secondaire.

wpDiscuz