Accueil Essais Test sur piste de ski du Yokohama W.drive

Test sur piste de ski du Yokohama W.drive

795
11
PARTAGER

Yokohama W Drive test (7).jpgHabitant de la montagne ou du pays qui nest pas un pays mais lhiver, lutilité des pneus « Winter » vous semble évidente. Mais pour ceux qui vivent sous des cieux hivernaux plus cléments, le changement de monte avec larrivée des premières gelées nest pas encore une habitude. Pourtant, lefficacité de ces pneumatiques hivernaux est réelle. Test sur terrain dune école de maîtrise puis sur une piste de ski « indoor ».

Yokohama W Drive test (2).jpg

Yokohama a conçu un nouveau pneu hiver, le W.drive, avec des pavés moins durs à lintérieur et plus durs à lextérieur. Cette architecture asymétrique a été étudiée pour offrir une meilleure rigidité en virage sur route sèche. Pour la pluie, le drainage est assuré par des lignes bien visibles sur le dessin du pneu. Enfin, pour la neige et la glace, les lamelles 3D en polyèdre se chevauchent pour augmenter la surface de roulement et l’effet de lame. Et puis, pour mieux résister aux basses températures, Yokohama a utilisé la microsilice intégrée de manière homogène dans la gomme par la méthode Zeruma propre à ce manufacturier.

Yokohama W Drive test (6).jpg

Lautomne est la saison des promos pour les pneus hiver alors même que la neige nest pas encore tombée. Logique car ce type de pneumatique se montre plus efficace quun pneu classique dès que la température est inférieure à 7 °C. Mais, pour peu que la météo ne soit pas estivale, les performances sont similaires au-delà de 7 °C. Confirmation sur le terrain du centre de maîtrise du volant de Visé, dans la province de Liège en Belgique. La température ambiante était de 18 °C environ. Les tests de freinage nont pas montré de grandes différences en Seat Leon Cupra. En conduite sportive avec les mêmes Cupra, les flancs du W.drive se déforment davantage. Toutefois, la monte hivernale facilite lévitement sur route détrempée au volant d’une Seat Altea et d’une Seat Altea Freetrack à quatre roues motrices.

Yokohama W Drive test (4).jpg

Yokohama W Drive test (3).jpg

Yokohama W Drive test (5).jpg

Sur la route, au volant de la traction Cupra, les bruits de roulement sont plus présents à température dintersaison. Car nous avons pris la direction de Peer où se trouve une piste de ski indoor, la Snow Valley. Glaglagla. On passe en 2 secondes de 18 °C à 4 °C. La Seat Freetrack équipée de pneus été ne fait pas 5 mètres sur la couche de neige de 80 cm, sur terrain plat. Le même modèle avec les W.drive arrive à remonter la piste de 235 m sur un dénivelé de 42 m et à la redescendre sans difficulté. On corse lexercice avec une Cupra. Une berline traction de 240 chevaux. Pas vraiment le genre dengin adapté à la neige. Et pourtant, avec les pneus hiver, et à condition de garder le régime moteur au-delà des 3000 tr/min, on réussit à remonter la piste. CQFD.

Yokohama W Drive test (8).jpg

Yokohama W Drive test (1).jpg

Photos : Yokohama Belgique

Yokohama W Drive test (9).jpg

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Test sur piste de ski du Yokohama W.drive"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Guy
Invité

Je ne savais pas qu’il fallait augmenter la surface de roulement pour avoir plus d’adhérence sur neige. Au contraire, moins la surface est importante, moins la roue glisse/patine.

Il n’y a qu’à voir la largeur des roues pour le rallye de Suède WRC ou le trophée Andros pour comprendre (ils ont des clous cependant…)

Loup`
Invité

Exact le top c’est le pneu « galette »

Paul
Invité

Je suis d’accord avec Guy.

Sinon :
« Mais, pour peu que la météo ne soit pas estivale, les performances sont similaires.  » Hivernale, non ??

« ne fait pas 5 mètres sur la couche de neige de 80 °C, sur terrain plat. » No comment…

Svp relisez-vous mon grand…

Loic
Invité
Je vie au Canada, un pays dans lequel le pneu d’hiver a une très grande importance surtout à partir du mois de décembre. Cependant l’hiver dernier, j’ai passé toute la saison avec des pneus d’été flambants neufs, au début en fait je voulais les changer mais j’ai vu que même à -30 et de la neige j’arrivais à me débrouiller grace au sel peut etre. Bon cependant ca a été très pilote de rally la conduite alors cette année j’ai décidé de me prendre des Michelins mais je ne sais pas lequel choisir… il y a tellement de choix avec… Lire la suite >>
wpDiscuz