Accueil Infiniti Nissan Around View Monitor, bénédiction pour les damnés de la marche arrière

Nissan Around View Monitor, bénédiction pour les damnés de la marche arrière

82
8
PARTAGER

awm.jpgLe parking sans douleur est un des axes de recherche majeurs des constructeurs, un Graal qui donnera au premiers à le proposer l’éternelle reconnaissance de leurs clients qui se tordent le cou et suent sang et eau depuis que les voitures ont une marche arrière pour entrer dans cette place de parking vraiment pas bien placée. Sans compter que les lubies des designers ne vont pas toujours de pair avec l’optimisation de la visibilité arrière. Mais heureusement, l’époque maudite du torticolis et des petits travaux de carrosserie est bientôt derrière nous maintenant que l’électronique est là pour sauver l’affaire.

Nissan va mettre sur le marché très bientôt sur le nouveau Elgrand au Japon et l’Infiniti EX35 aux Etats-Unis un système extrêmement séduisant dans son principe, qui présente l’avantage de la simplicité par rapport aux systèmes automatisés mais complexes et encore peu performants de Toyota, BMW et autres adeptes du pilotage automatique. S’il nécessite encore le concours actif du conducteur à la manuvre, le système Around View Monitor, repéré pour la première fois sur le concept EX au salon de New York au printemps, offre une vue imprenable sur la voiture et ses environs immédiats, grâce a un dispositif composé de 4 caméras à très grand angle (180 degrés) tournées vers le sol et situées stratégiquement sur les quatre faces du véhicule: une dans la calandre, une dans la poignée du coffre et une sous chaque rétroviseur latéral. Les images de ces quatre caméras sont rearrangées sur le moniteur de bord en une vue aérienne virtuelle qui montre très exactement où se trouve le véhicule par rapport aux obstacles qui l’entourent. Les caméras offrent de plus des vues à la demande de l’avant, l’arrière et les côtés pour contrôler la manoeuvre au poil près. Ca n’empêchera pas les gro(sse)s maladroit(e)s de faire des dégâts, puisque les pédales et le volant sont toujours de la responsabilité du conducteur, mais les erreurs d’appréciation s’en trouveront réduites à néant ou presque. Reste désormais à vérifier si la réalité du système est aussi belle que la présentation que Nissan en fait, mais il n’y a pas de raison pour que ce ne soit pas le cas. Après tout, l’idée semble évidente vue après coup, comme toutes les bonnes idées.
Le genre d’invention dont on se dira dans quelques années, comme le GPS, le téléphone portable ou le blog auto, mais comment a-t-on pu s’en passer jusque là ?

Source: Nissan

Lire également:
Infiniti EX Concept

01e.jpg

02.jpg

03.jpg

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Nissan Around View Monitor, bénédiction pour les damnés de la marche arrière"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Stan
Invité

Ca à l’air génial comme système.
Ma seule question est de savoir si ce système fonctionne aussi bien sur les places « mini » que l’on peut trouver dans nos belles agglomérations (ie: 5cm devant et 5 cm derriere!)?
Car, finalement, ce sont ces places là qui posent vraiement problème (un peu moins, comme on le voit ici, les places libres au milieux d’un parking désert, ou les créneaux entre 2 voitures à 7 mètres l’une de l’autre).

Allez, j’arrête mon mauvais ésprit, mais je maintiens ma question…?

...
Invité

confusuis a dit, si tu ne veu pas rater tes crénaux le plus simple moyen est de ne pas en faire MDR

Anonyme
Invité

Une future « innovation by Renault »…

Fastbear
Invité

Je suis d’accord avec la question de Stan. Déjà les radars de recul sont si pessimiste que s’y on s’y fie on ne se gare plus nul part.
De plus j’ai l’impression que tout ces gadgets ne servent a rien. En dehors peu être des villes nord américaines avec des places XXL. Dans toute les démonstrations il y a des marges 70 cm.. Ce qui est loin d’être le cas dans la plupart des villes européennes.

Afif
Invité

Ceci a été développé au Japon, pas en France

wpDiscuz