Accueil Berlines La leçon de pilotage de la semaine: la pluie

La leçon de pilotage de la semaine: la pluie

109
12
PARTAGER

335i.jpg

Pour les uns, c’est un élément perturbateur qui réduit leur pilotage à sa plus simple expression et pour d’autres, c’est un moment propice à l’attaque (Senna, Schumacher en F1). La pluie est certainement la hantise de la plupart des pilotes, ou des conducteurs, car les risques sont démultipliés et il faut revoir tous ses repères.

Toutefois, avec un peu de pratique et de talent, cela peut devenir très fun, comme nous le démontre ce pilote-instructeur sur le Nurburgring Nordschliefe. Beaucoup de maîtrise et de… courage pour emmener aussi bien une BMW M5 E39 (400ch pour 1720kg tout de même) sous la pluie. Attention, je vous déconseille fortement de tenter la même chose avec votre voiture …

A noter, un beau passage à l’équerre vers 3mn30 et un rattrapage de justesse à 7mn40.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "La leçon de pilotage de la semaine: la pluie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Guy
Invité

Wow…

pilouchet
Invité

c’est plus du drift qu’autre chose lol

gariou
Invité

C’est Couillu le Caribou, là, quand même

Baroudeur
Invité

Un grand bravo au pilote, j’en suis encore tout crispé !

Laurent
Invité

Ah ouais…
Tout de même !
Joli talent !
C’est pas tant l’ampleur des glissades qui m’impressionne que sa capacité à enchainer ainsi plusieurs virages consécutifs ! Parce que gauche/droit/gauche/droit ça en fait des changements d’appuis sur une auto déjà déséquilibrée ! Et pour pas se faire embarquer dans ces conditions c’est vraiment fortiche !

Un truc m’étonne tout de même : la propension très nette de l’auto à déboiter de l’arrière au freinage même bien en ligne..
Même avec des autos au chassis bien moins conçu ça ne dégage pas aussi facilement sans un petit appel. Aurait-il employé des pneumatiques adaptés à l’exercice ?

wpDiscuz