Accueil F1 F1 – GP d’Italie : McLaren monopolise la première ligne

F1 – GP d’Italie : McLaren monopolise la première ligne

46
4
PARTAGER

F1 GP Italie 250 Alonso Q01 01.jpgDisputée en 3 manches éliminatoires, la séance qualificative promettait dêtre haletante.

Certes, les ténors nont pas eu à se soucier des deux premières, mais à chaque phase, la rage et le risque étaient le letmotiv de chacun.

Une prise de risque que certains paieront cash alors que Räikkönen devait rattraper le temps perdu suite à sa sortie du matin. Il ira au « charbon », mais rien nempêchera Alonso et sa McLaren de continuer leur marche en avant et de signer la pole position de ce Grand Prix dItalie au grand dam des tifosis !

Et comme pour assurer la suprématie des McLaren, Hamilton sera à ses côtés.

Sutil est le premier a monter en piste, non pas quil veuille faire admirer la version B de la Spyker (nouvelle géométrie arrière, boîte de vitesse, aérodynamique entièrement revue), mais il doit accumuler les kilomètres. Pour lanecdote, il signe le meilleur temps que fait immédiatement exploser Räikkönen. Il met la barre déjà assez haut en tournant en 1:22 .673 !

Trulli, très en verve, se met en 2e position alors que Yamamoto tape le rail au bout de la ligne droite ! Il a perdu le contrôle de sa Spyker sur les bosses au point de freinage. Monza est le temple de la vitesse, mais pas celui de la planéité ! Les risques sont quand même grands car à cet endroit, les monoplaces passent de 345 km/h à 70 en 3 secondes et le pilote encaisse 4,5 G !

A son tour, Webber est venu se mettre 2e malgrè la présence de Yamamoto qui rentre au ralenti. Epidémie nippone ? Cest au tour de Takuma Sato dêtre en difficulté et en essayant de voler de vibreur en vibreur, il est parti en tête-à-queue.
GP Italie 470 McLaren-Mercedes Hamilton 01.jpg

Hamilton signe le meilleur temps provisoire en 121.956, mais est directement mis à lindex par Alonso qui lui reprend le leadership en 1:21.718. Massa 3e, Raik 4e : la logique est respectée.

Pour Ralf Schumacher, ça ne va pas du tout et se fait exclure de la suite desdébats. Tout comme Coulthard qui effectue la mêm figure et au même endroit que la Spyker.

Heureusement, lui ne touche rien.

Eliminés 1

Takuma Sato (Super Aguri-Honda – 22)
Ralf Schumacher (Toyota – 11)
Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari – 18)
Adrian Suttil (Spyker-Ferrari – 20)
Sakon Yamamoto (Spyker-Ferrari – 21)
David Coulthard (Red Bull-Renault – 14)

Les places étant très chères, Trulli part le premier pour la seconde séance éliminatoire disputée en 15 minutes et cest dautant plus important popur lui que Ralf, son équipier a déjà été éliminé. Massa est lui aussi rapidement monté en piste. A croire quil prépare quelque chose ou quil veuille tenter

Vettel étonne son monde en pointant sa Toro Rosso en seconde position. A peine y était-il que Mark Webber (Red Bull) len expulsait ! Une deuxième place qui narrête pas de passer de pilote en pilote. Barrichelo en est aussi le locataire éphémère et cest le pilote Renault, Kovalainen, qui sen accapare.

Massa passe sous la barre des 122 pour la première fois du week-end. Il est en pole, mais Hamilton la lui dispute et simpose pour linstant car Alonso est dans un train denfer et aligne le meilleur temps dans le 1e partiel denfer, idem dans le 3e secteur. Au bout, la pole provisoire est en poche.

Mais les places sont très très chères. Barrichelo aura tenté le tout pour être dans le top ten, mais il soritra large et ira visiter le bac à sable.

Fisichella, éliminé, est très déçu. Il ne semble pas comprendre. Ou plutôt si : il vient de brûler une cartouche importante et ne sera plus en F1 lan prochain.

Eliminés 2

Alexander Wurtz (Williams-Toyota – 17)
Mark Webber (Red Bull-Renault – 15)
Anthony Davidson (Super Aguri-Honda 23)
Sebastian Vettel (Toro Rosso-Ferrari – 19)
Rubens Barrichello (Honda – 8.)
Giancarlo Fisichella (Renault 3)

La dernière partie sera vite disputée et naura vraiment été intéressante que dans son dernier run. Massa et Räikkönen étant moins rapides dans les partiels, ils nont déjà plus droit à la pole. Reste Hamilton qui ne se comporte pas mal.

Parti en « décalage » par rapport à ses adversaires directs, Alonso est courant de la situation alors quil vient dentamer son dernier tour.

GP Italie Monza Heidfeld 01.jpg

Hamilton naméliorant pas, il peut lever le pied, mais cest sans compter sur Heidfeld qui se

fait mençant. Le pilote BMW met toute la sauce et renvoie Räikkönen à la 5e place.

Alonso peut lever le pied : il a la pole !

Classement Qualification

1 Fernando Alonso (McLaren-Mercedes – 1) 1:21.997
2 Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes – 2) 1:22.034
3 Felipe Massa (Ferrari 5) 1:22.034
4 Nick Heidfeld (BMW – 9) 1:23.174
5 Kimi Räikkönen (Ferrari – 6) 1:23.183
6 Robert Kubica (BMW – 10) 1:23.446
7 Heikki Kovalainen (Renault – 4) 1:24.102
8 Nico Rosberg (Williams-Toyota – 16) 1:24.382
9 Jarno Trulli (Toyota – 12) 1:24.555
10 Jenson Button (Honda – 7) 1:25.165
11 Mark Webber (Red Bull-Renault – 15) 1:23.166
12 Rubens Barrichello (Honda – 8.) 1:23.176
13 Alexander Wurtz (Williams-Toyota – 17) 1:23.209
14 Anthony Davidson (Super Aguri-Honda 23) 1:23.274
15 Giancarlo Fisichella (Renault 3) 1:23.325
16 Sebastian Vettel (Toro Rosso-Ferrari – 19) 1:23.351
17 Takuma Sato (Super Aguri-Honda – 22) 1:23.749
18 Ralf Schumacher (Toyota – 11) 1:23.787
19 Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari – 18) 1:23.886
20 David Coulthard (Red Bull-Renault – 14) 1:24.019
21 Adrian Suttil (Spyker-Ferrari – 20) 1:24.699
22 Sakon Yamamoto (Spyker-Ferrari – 21) 1:25.084

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "F1 – GP d’Italie : McLaren monopolise la première ligne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabz79
Invité

Ce qui est hilarant avec Fisico, c’est qu’il soit le seul à croire en lui… PS : si Renault (à 1% de chances) le resigne, je me suicide.
Pour Alonso, il faudra attendre mais visiblement, il y a quand même de fortes chances pour qu’il revienne au bercail. Personne ou presque ne l’aime, mais pour faire gagner Renault, on l’adore tous 😉 !

Karl
Invité

Ce qui serait vraiment drôle demain c’est un doublé Mc Laren devant une Sauber-BMW…

syriana
Invité

@ Karl c’est vrai que ça serait frôle..
@gabz mais moi je l’aime!! même chez macLaren, je souhaite le voir devenir champion du monde… on s’attache à cette tête de mule avec de sacré cojones dans les courbes rapides..

wpDiscuz