Accueil F1 F1 GP d’Italie : La réplique de McLaren

F1 GP d’Italie : La réplique de McLaren

59
1
PARTAGER

F1 McLaren MP4-22.jpgAprès un petit quart d’heure de séance, Alonso signe le chrono de référence devant Hamilton, Fisichella et Räikkönen. Mais comme en première séance libre, les McLaren ne sont pas les plus rapides dans le deuxième secteur.

Ce matin, c’est dans cette portion que les Ferrari faisaient en fait la différence. Le relevé officiel de la piste indique 36° et n’est peut-être pas étranger au regain de forme de la McLaren. Associé au fait que l’Espagnol a pris une option aérodynamique avec moins d’appui, 3 à 4 km/h de différence dans les deux premiers secteurs et la 3e vitesse de pointe du plateau derrière les deux BMW, voilà les éléments d’explication de son chrono.

Il faudra attendre plus d’une demi-heure pour voir enfin les choses s’animer.

Encore une fois, c’est Alonso qui monte au créneau et dans son 11e tour, après quelques réglages et du carburant brûlé, il améliore son temps de 3/10e et renvoie son premier poursuivant, l’actuel leader du championnat, à la seconde pleine.

F1 McLaren MP4-22 Alonso 470 01.jpg

Pour Davidson, alors qu’on arrivait presque à la mi-séance, c’est la sortie de piste dans ce fameux 2e secteur et provoque la parution du drapeau rouge et l’interruption de la séance. Le temps de dégager et il reste 48 minutes pour trouver le bon réglage.

La reprise se fait graduellement, le temps de remettre les gommes à température et c’est Kubica qui se met en valeur en signant le 4e chrono de cette séance alors qu’il reste 40 minutes « d’exercice ». Il emmêne dans sa foulée la Williams-Toyota de Rosberg, 5e.

F1 Turquie BMW 01.jpg

Hamilton part à la faute à une demi-heure du terme alors qu’il égalait les temps d’Alonso dans les deux premiers secteurs. Le troisième lui est fatal et y perd 12 secondes ! Ce qui ne le démonte pas pour autant puisqu’il poursuit sa traque.

Il reste 25 minutes quand Massa se décide enfin à sortir de sa boîte et remonte ainsi de la 11e à la 6e place.
Plus que 6 minutes et Hamilton améliore son temps, mais le progrès est trop faible (1/10e) que pour inquiter Alonso et il reste second. Räikkönen vient à 3 minutes du terme ravir la 8e place provisoire à la Renault de Kovalainen.

Comme pressenti, Button quitte le top 10 ainsi que Trulli alors que Kovalainen, 11e le matin, y entre à la 9e place suivi de Alexander Wurz et la seconde Williams-Toyota.

En conclusion, McLaren donne la réplique à Ferrari et Alonso démontre une fois encore son sens de l’approche de cette course. Au lieu de lancer à corps perdu dans la conquète de la pole psition ce matin, il a réglé sa voiture pour la course. Plus chargées en essence, les Ferrari sont parues moins fringantes.

Et demain est un autre jour !

Classement Essais libres 2

1 F. Alonso (McLaren-Mercedes) 1:22.386
2 L. Hamilton (McLaren-Mercedes) 1:23.209 (+ 0.823)
3 G. Fisichella (Renault) 1:23.584 (+ 1.198)
4 R. Kubica (BMW) 1:23.599 (+ 1.213)
5 N. Rosberg (Williams-Toyota) 1:23.679 (+ 1.293)
6 F. Massa (Ferrari) 1:23.722 (+ 1.336)
7 N. Heidfeld (BMW) 1:23.821 (+ 1.435)
8 K. Räikkönen (Ferrari) 1:23.833 (+ 1.447)
9 H. Kovalainen (Renault) 1:23.848 (+ 1.462)
10 A. Wurz (Williams-Toyota) 1:23.881 (+ 1.495)
22 pilotes classés

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1 GP d’Italie : La réplique de McLaren"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jr
Invité

il me parait logique que vus la gaffe d’alonso ce matin il n’as pas eu beaucoup de temps pour travailler sur les reglage qualifs et qu’a mon avis il en a plus profiter apres midi vus la difference par rapport a hamilton

wpDiscuz