Accueil F1 F1 – GP de Turquie (Istanbul) : Les 4 As

F1 – GP de Turquie (Istanbul) : Les 4 As

59
0
PARTAGER

Ferrari F1 GP Turquie (3).jpgOn ne change pas, paraît-il, une équipe qui gagne. Cet adage de sport collectif convient cependant à merveille à cette séance puisque le top est tenu par les McLaren et les Ferrari. Il semble toutefois que depuis l’incartade entre Alonso et Hamilton, ce dernier n’ait décidé de passer la surmultipliée. Dans le genre « Je t’aime, moi non plus », ces deux gaillards ont certainement une longueur d’avance sur tout le monde et l’on ose imaginer même scénario chez les « Rouges » ! Si l’abcès a été perçé entre les équipiers/rivaux, le fait est que sur la piste, il ne semble ne plus y avoir de règle. Et au jeu d’influence, Hamilton peut se targuer de remettre une couche puisqu’il signe à nouveau le meilleur temps. Hamilton, l’homme du week-end ?

Cette troisième et dernière séance dessais libres du Grand Prix de Turquie a débuté, tout comme la première journée, sous un ciel toujours aussi bleu. C’est pourquoi la température est plus qu’estivale et affiche une température de 33°. Heureusement un lèger vent soutenu vient donner le sentiment d’avoir une certaine fraicheur. Un vent qui devrait souffler sur les Spyker car on ne sait plus très bien de quoi leur avenir se fera. Il y a des fuites dans le bateau de cette aventure F1 et l’on est pas loin de voir voguer bientôt un radeau. En attendant, les deux Spyker sont les plus promptes à quitter les stands pour un tour de vérification. Lensemble du plateau suit et sélançe peu à peu. Mais, à peine en piste, c’est l’émoi chez McLaren car Lewis Hamilton gare sa monoplace sur le côté. Visiblement, il a un problème.

Il faudra tout de même attendre près de dix minutes avant de voir un temps intéressant s’afficher. Il est l’oeuvre de Ralf Schumacher qui imprime la cadence en 1:28.984. Son équipier Trulli n’est pas loin et confirme la bonne tenue des Toyota. Et dans Toyota… il y a le moteur Toyota, celui-là même qui équipe aussi les Williams. Nico Rosberg hisse justement la sienne en première position, toute provisoire il est vrai, en tournant en 1:28.620. Ce chrono ne résiste pas à un Fernando Alonso hyper motivé. LEspagnol efface celui-ci aisément en tapant un 1:28.005 qui a à peine le temps de s’inscrire puisqu’il passait sous la barre des 128 dès le tour suivant !

Il était temps pour Ferrari de faire acte de présence et de ne pas laisser les McLaren faire le beau temps à Istanbul. Massa sucède pour la première fois au double Champion du monde en deux temps car après avoir pris la tête de la hiérarchie à mi-séance en signant un temps de 1:27.867, il améliore
encore de 5/10e quelques instants plus tard.
McLaren F1 GP Turquie (1).jpg
Le dernier quart d’heure va être de toute beauté. Massa l’aborde en tête, mais derrière cela s’agite. Pointant un moment en dernière position, c’est Kimi Räikkönen qui fait parler la « poudre » (blanche ? – sic !) et revient à l’avant-plan au point de titiller son équipier. La réplique viendra toutefois de Lewis Hamilton qui réalisera le chrono de référence pour 4 centièmes. Alonso améliore en fin de séance, mais ne peut aller chercher son jeune équipier qui, à force de vouloir le mettre sous pression, part lui-même à la faute. Un tête-à-queue sans conséquence, heureusement, viendra sanctionner son audace.

Dans le peloton, on souffre et Honda voit Jenson Button regagner son stand à faible allure. Il lui faudra même l’aide des commissaires pour le ramener à la poussette. Séance qui se terminait aussi prématurément pour Takuma Sato qui allait au bac à graviers après une embardée et d’y planter sa Super Aguri-Honda.

Hamilton, leader du championnat, restait pour la deuxième fois crédité de la meilleure performance suivi des Ferrari de Massa et Raikkonen et la voiture soeur de Fernando Alonso. Ils sont les seuls en moins de 1:28. C’est dire si ces 4 As sont sur une autre planète !

Classement essais libres 3

1 Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes – 2) 1:27.325
2 Felipe Massa (Ferrari – 5) + 0.041
3 Kimi Räikkönen (Ferrari – 6) + 0.181
4 Fernando Alonso (McLaren-Mercedes – 1) + 0.418
5 Nico Rosberg (Williams-Toyota – 16) + 0.731
6 Nick Heidfeld (BMW – 9) + 0.859
7 Robert Kubica (BMW – 10) + 0.899
8 Giancarlo Fisichella (Renault – 3) + 0.936
9 Mark Webber (Red Bull-Renault – 15) + 1.012
10 Heikki Kovalainen (Renault – 4) + 1.039
11 Alexander Wurtz (Williams-Toyota – 17) + 1.088
12 David Coulthard (Red Bull-Renault – 14) + 1.123
13 Ralf Schumacher (Toyota – 11) + 1.156
14 Jarno Trulli (Toyota – 12) + 1.195
15 Jenson Button (Honda – 7) + 1.223
16 Rubens Barrichello (Honda – 8.) + 1.390
17 Anthony Davidson (Super Aguri-Honda – 23) + 1.430
18 Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari – 18) + 1.612
19 Sebastian Vettel (Toro Rosso-Ferrari – 19) + 2.083
20 Takuma Sato (Super Aguri-Honda – 22) + 2.111
21 Adrian Suttil (Spyker-Ferrari – 20) + 2.719
22 Sakon Yamamoto (Spyker-Ferrari – 21) + 3.387

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz