Accueil F1 La FIA prépare l’avenir de la F1

La FIA prépare l’avenir de la F1

88
21
PARTAGER

FIALe conseil mondial du sport automobile s’est réuni hier à Paris. Il ne s’agissait pas seulement de discuter de l’éventualité d’un grand prix de France dans la capitale, le but était de proposer des solutions pour la F1, applicables en 2011. La FIA a travaillé dans tous les domaines, moteurs, carburants, aérodynamique. Les motivations principales étaient de reduire les coûs et de favoriser le spectacle dans une compétition de plus en plus boudée par le grand public.

Les propositions sont les suivantes :

Rendement du moteur
Limiter la puissance du moteur en imposant un débit d’énergie maximum. Toutefois, quelques restrictions s’appliqueront au cycle moteur, pouvant inclure la turbocompression et la récupération d’énergie. Ceci devrait conduire à un gain d’au moins 20 % du rendement thermique.

Traînée
Autoriser des dispositifs aérodynamiques mobiles, ce qui réduira la traînée de plus de 50 % et permettra une réduction de 40 % de la puissance requise pour maintenir les vitesses actuelles.

Récupération d’énergie
L’énergie sera récupérée lors du freinage et redistribuée aux essieux avant et arrière lors de l’accélération. La quantité d’énergie redistribuée sur chaque ligne droite sera limitée afin d’éviter que les vitesses maximales dépassent les critères de sécurité pour les circuits.

Carburant
La quantité totale d’énergie de carburant à consommer lors d’une course sera réglementée, ce qui incitera à améliorer le rendement global. Les émissions de CO2 seront davantage réduites du fait de l’introduction d’essence en partie dérivée de sources biologiques durables, non alimentaires, mais pleinement conforme à la législation applicable au carburant à la pompe.

Dépassement
Il est actuellement très difficile pour les Formule Un de dépasser du fait de l’influence de la voiture qui se trouve devant. De nouvelles réglementations aérodynamiques réduiront de moitié l’appui aérodynamique et réduiront la sensibilité de la voiture à l’influence du sillage de la voiture placée devant. Il est également proposé d’éliminer automatiquement le déficit d’appui aérodynamique de la voiture qui suit.

Règlement
Les conséquences de ces nouvelles mesures en termes réglementaires seraient les suivantes :
 1,3-1,5 litre, moteur 4 cylindres ;
 pas de limiteur de tr/min. ou de pression de suralimentation ;
 débit d’énergie pour générer 300 kW, y compris récupération d’énergie de l’échappement ;
 200 kW par récupération d’énergie de freinage, essieux avant et arrière ;
 400-600 kJ d’énergie redistribuée par ligne droite ;
 biocarburant conforme à la législation relative au carburant à la pompe ;
 partie inférieure de la voiture et éventuellement autres composants aérodynamiques définis et fournis par la FIA ;
 50 % de l’appui aérodynamique 2007 ;
 ailerons et refroidissement ajustables, réglementés ;
 ajustement automatique de l’appui aérodynamique quand la voiture se trouve derrière une autre ;
 temps au tour et vitesses maximales maintenues aux niveaux de 2009 ;
 plus de 50 % de réduction de la consommation de carburant.

Coûts
Un certain nombre de mesures visant à limiter les coûts sont proposées, à savoir :
 standardisation des composants ;
 homologation des composants et assemblages ;
 restrictions relatives aux matériaux ;
 prolongation de la durée de vie des assemblages ;
 restrictions concernant le personnel et les interventions lors des courses ;
 restrictions concernant l’utilisation de certaines installations (par ex. souffleries).
Toutes ces mesures figureront dans un règlement détaillé élaboré en étroite collaboration avec les équipes et les constructeurs.

Plus d’infos ici http://www.fia.com/sport/Championships/F1/formula_one_2011.html

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "La FIA prépare l’avenir de la F1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Cupra C.
Invité

Et bien, je suis impatient de voir des 4 cylindres 1,3L à l’éthanol rouler aussi vite que des V8 2,4L au SP102!
Surtout que, selon les recommandations techniques de la FIA, la puissance récupérée au freinage serait redistribuée aux essieux arrière ET avant…
Des F1 avec des ailerons mobiles et 50% d’appui en moins, un fond plat avec effet de sol, des 4 cylindres 1,3L, avec récupération d’énergie, éventuellement suralimentées, fonctionnant au biocarburant, et partiellement 4 roues motrices, moi, je dis oui tout de suite!

gouzizi
Invité

En espérant qu’avec des usines à gaz pareilles, il reste en fin de course, quelques voitures sans avaries pour passer la ligne…

Skarn
Invité

j’aime pas cette idée d’uniformiser et de limiter les F1 dans tous les domaines, mais j’aime bien l’idée des moteurs bien plus petit.

6V3L
Invité

Y a pas, le 4 cylindres ça fait rêver…

Anonyme
Invité

je suis d’accord avec skam, la F1 doit rester une épreuve de haute technologie. on devrait laisser plus de champ de travail aux ingénieurs. quant au plus petit moteur s’ils sont turbo compressé pourquoi pas

wpDiscuz